Suivez le Move

@Pexels

Par Thomas Planell, Gérant-Analyste chez DNCA

Hausse des matières premières métalliques ou agricoles, hausse du fret maritime ou des coûts logistiques sur terre, hausse du prix du pétrole, ruptures d’approvisionnement dans les semi-conducteurs, les composés chimiques, les plastiques, les emballages : « citez n’importe quel produit et vous avez avec un problème d’approvisionnement » fulminait le PDG de Cummins, Tom Linebarger, au moment des résultats du premier trimestre du fabricant américain de générateurs.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Suivez le Move »

Stratégie d’investissement sous le signe d’un avertissement

@Pexels

Par  Thomas Planell, Gérant-analyste chez DNCA

Malgré le risque posé par une reprise des contaminations et une nouvelle variante du virus, l’activité manufacturière en Asie continue de gagner en cadence en décembre. Taïwan, capitale mondiale de l’industrie des semi-conducteurs se distingue avec un indice des directeurs d’achats à son plus haut niveau depuis 10 ans. De plus, les actions chinoises retrouvent les sommets de 2015, faisant fi du « baroud d’honneur » du Président américain sortant qui continue de s’acharner contre les sociétés chinoises cotées aux Etats-Unis. En 2021, l’Asie (plus d’un tiers du PIB mondial) devrait être la zone la plus dynamique. La croissance économique de la Chine et de l’Inde pourrait s’établir au-dessus de 8%. L’attractivité des actifs risqués continue de se diffuser sur l’ensemble des places financières et au sein des nouveaux actifs alternatifs comme les cryptomonnaies.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Stratégie d’investissement sous le signe d’un avertissement »

Ne vous laissez pas surprendre par la volatilité croissante !

@Pexels

Par Erik Joly, Chief economist, ABN AMRO Private Banking

En 2017, la quête du moindre signe d’inflation a intensifié les réjouissances sur les marchés boursiers. Début février, l’inquiétude a toutefois brusquement fait surface sur les marchés financiers. Un surprenant rapport sur l’emploi a suffi à stimuler les perspectives d’inflation et l’annonce de l’accélération plus rapide que prévue de l’indexation des salaires américains a ranimé le spectre de l’inflation. Les rendements obligataires ont rapidement suivi, entraînant une dégringolade des marchés boursiers. Dans le même temps, un autre élément importun s’est présenté : la volatilité, qui n’avait jamais vraiment disparu.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Ne vous laissez pas surprendre par la volatilité croissante ! »