Le Covid-19 : Catalyseur d’une transformation des gouvernements

@Pexels

Par NN Investment Partners (NN IP)

Le coronavirus a bouleversé les sociétés et les économies. Les individus ont trouvé́ de nouvelles façons de vivre et de travailler et les entreprises ont inventé une nouvelle façon de commercer. Les chefs de gouvernement de toutes les couleurs politiques s’efforcent, pour leur part, de gérer la propagation du virus tout en limitant les dégâts économiques. Le Covid-19, qui s’est retrouvé en tête de l’agenda politique domestique de quasiment toutes les nations, pourrait désormais servir de catalyseur pour une transformation des gouvernements.

Si la pandémie de Covid-19 a plongé́ de nombreuses personnes dans l’angoisse, elle a également déclenché́ un désir de changement. Les hommes politiques ont, quant eux, été confrontés à des défis et à un pouvoir sans précédent. Dans ce contexte, on peut identifier trois inconnues susceptibles d’accélérer les tendances existantes et d’entraîner des changements.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le Covid-19 : Catalyseur d’une transformation des gouvernements »

40 ans pour sauver la planète

@Pexels

Par Thomas Planell, Gérant-analyste chez DNCA

Devant les Nations Unies, Xi Jinping a récemment créé la surprise en révélant pour la première fois les objectifs de la Chine en matière de réduction des émissions de CO2.
Le principal émetteur de carbone atteindra son pic d’émissions en 2030. À partir de là, le pays inversera la tendance afin de devenir « carbone neutre » en 2060. Les modalités du nouveau plan sont inconnues. L’horizon de temps est lointain. L’objectif est ambitieux, mais le signal politique est fort. Les engagements chinois en matière d’écologie deviennent une arme géopolitique, une monnaie d’échange. Continuer la lecture sur Moneystore de « 40 ans pour sauver la planète »

Quels sont les risques liés à une escalade des tensions entre les Etats-Unis et la Chine ?

@Pexels

Par Arthur Jenck et Erik Joly, ABN AMRO private banking

La nouvelle loi présentée par Pékin lors de son congrès national annuel vise à restreindre l’autonomie d’Hong Kong. Le secrétaire d’État américain Pompeo a alors déclaré au Congrès que le territoire n’était «plus autonome vis-à-vis de la Chine». Bien que cette décision n’ait pas d’implications immédiates, elle ouvre la voie à la révocation du statut spécial d’Hong Kong dans le commerce et les investissements afin de le rendre équivalent à celui de la Chine. Cela aurait pour conséquence une augmentation considérable des contraintes pour Hong Kong. Cette situation ouvrirait aussi potentiellement un nouveau front dans les tensions géopolitiques entre les États-Unis et la Chine. Continuer la lecture sur Moneystore de « Quels sont les risques liés à une escalade des tensions entre les Etats-Unis et la Chine ? »

L’économie chinoise va-t-elle continuer à ralentir dans les mois à venir ?

@Pexels

Par Arthur Jenck, Investment Officer et Erik Joly, CIO chez ABN AMRO Belgique

La croissance du PIB réel chinois au troisième trimestre a été légèrement inférieure aux attentes. En effet, elle a été de 6,0 % en glissement annuel, contre 6,1 % attendu par le consensus. Il s’agit du niveau le plus faible au cours des trois dernières décennies, qui se situe dans la fourchette basse de l’objectif de croissance pour 2019 (6,0 % – 6,5 %).

Continuer la lecture sur Moneystore de « L’économie chinoise va-t-elle continuer à ralentir dans les mois à venir ? »

Le secteur technologique : une belle opportunité à long terme !

@Pexels

Par Vincent Juvyns, Stragéiste chez J.P. Morgan AM

L’année 2019 s’est jusqu’ici révélée être un excellent cru pour les marchés financiers puisque malgré le retour de la volatilité cet été, la plupart des bourses affichent de solides performances.

Source : JP Morgan AM

Cependant, malgré ces bonnes performances, l’heure n’est pas à la fête chez les investisseurs qui sont restés, pour la plupart, à l’écart des marchés d’actions cette année en raison de l’instabilité de l’environnement géopolitique, économique et financier et du fait de valorisations pas assez attractives pour compenser ces risques. Continuer la lecture sur Moneystore de « Le secteur technologique : une belle opportunité à long terme ! »

Quels sont les secteurs ou pays qui profiteront de la guerre commerciale ?

@Pexels

Par Daniel Morris, Senior Investment Strategist chez BNP Paribas AM

C’est un phénomène assez simple en physique : Quand on pousse à l’une des extrémités d’un tube fermé avec une bulle de liquide, la bulle va se déplacer à l’autre extrémité. C’est aussi le cas avec le commerce dans un monde (commercial) marqué par des facteurs tels que la mondialisation et l’information omniprésente.

    • Fermer un marché à une source unique d’exportations est un avantage pour les substituts
    • Le Canada et l’Europe devraient profiter des tarifs américains
    • Lieu de remplacement pour le gain

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quels sont les secteurs ou pays qui profiteront de la guerre commerciale ? »