Déclarer au fisc les revenus liés à l’économie numérique ? Evidemment !

@Pexels

Par P.V.C

Les revenus liés à l’économie numérique sont nombreux. L’économie collaborative, le blogging, les vidéos YouTube ou la spéculation sur les cryptomonnaies comme le bitcoin, sont des sources nouvelles de revenus pour les particuliers. Mais faut-il déclarer ses revenus ? Bien sûr ! Inutile de dire que le fisc est au courant de ces nouveautés. Et, comme il a mis en place des systèmes de surveillance pour traquer les faux amateurs qui vendent comme des pros sur Ebay, ils traquent désormais les flux d’argent liés à l’économie numérique. La question que l’on peut se poser est de savoir si ces flux sont suffisamment visibles pour être une source d’informations pour l’administration. Apparemment, c’est bien le cas. Des montants significatifs d’origine suspecte, comme le fruit de la vente de cryptomonnaies, sont repérés par les banquiers qui doivent dès lors les signaler aux autorités. Il vaut donc mieux déclarer ces revenus. Comment seront-ils taxés ? Voyons cela.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Déclarer au fisc les revenus liés à l’économie numérique ? Evidemment ! »

Ubérisation, fiscalité et protection sociale

city-cars-road-traffic-mediumPar Pierre Pestieau, Professeur à l’ULg et au CORE

Notre fiscalité et notre protection sociale ont été conçues à une époque où la mondialisation était un mot rarement utilisé et où le salariat avec CDI (contrat à durée indéterminée) était la norme. Aujourd’hui les entreprises multinationales peuvent localiser leurs profits là où les taxes sont les plus basses ; les CDD (contrat à durée déterminée) et les indépendants vrais ou faux prennent une place croissante dans le marché du travail.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Ubérisation, fiscalité et protection sociale »

J’ai testé Uber pour vous

par défaut 2015-02-11 à 18.54.50On en parle, on en parle mais testons-le : Uber, me voilà ! En prévision de conférences que je devais donner du côté de la Grand-Place de Bruxelles et ne voulant pas rentrer tard le soir en métro, deux alternatives se présentaient: le taxi ou Uber. Un peu refroidie par le manque de sympathie d’un chauffeur de taxi un soir d’hiver, je décidai de m’inscrire sur Uber. Formalité vite remplie grâce à mon smartphone, ne craignant pas de laisser mon numéro de carte bancaire, je m’y prends bien à l’avance mais n’utilise pas Uber pendant plusieurs semaines. Continuer la lecture sur Moneystore de « J’ai testé Uber pour vous »

Investir dans la révolution copernicienne

IMG_1027Par Fidelity

L’une des façons d’aborder les plus-values boursières est de détecter les thèmes perturbateurs qui transformeront l’industrie et d’identifier ensuite les futurs bénéficiaires de cette transformation. Avec le recul, il est relativement aisé d’identifier ces thèmes. Prenez par exemple l’industrie de la musique et vous constaterez qu’elle a été régulièrement perturbée au fil du temps : le vinyle a remplacé la radio, la cassette a ensuite fait son entrée, rapidement détrônée par le CD et, plus récemment, par l’arrivée du numérique, avec la musique en ligne. Il est toutefois beaucoup plus compliqué de prévoir comment les choses évolueront demain.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Investir dans la révolution copernicienne »

Qui sont les disrupteurs, ces nouveaux destructeurs-créateurs ?

IMG_1444Entretien avec Peter Hinssen, Président et co-fondateur de Nexxworks

Retenez bien ce mot : disruption. Il va avoir un impact dans tous les domaines de l’économie que ce soit le marketing, les médias, la stratégie des entreprises ou la technologie. La disruption c’est la façon dont certains acteurs économiques, souvent des jeunes start-ups, viennent casser un modèle économique existant pour mettre en place un nouveau système économique innovant. Quelques exemples de disruption émergent déjà avec succès : le site de location de chambres entre particuliers Airbnb ou encore Uber. Souvent, ces disrupteurs sont des acteurs qui opèrent en-dehors du secteur des modèles qu’ils viennent briser.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qui sont les dISRupteurs, ces nouveaux destructeurs-créateurs ? »