Quelle est la différence entre un fonds indiciel et un ETF ?

@Pexels

Quand on veut investir en suivant un indice, on peut soit privilégier un fonds indiciel soit préférer un ETF (ou tracker). Les fonds indiciels (appelés aussi mutual funds) se contentent de répliquer un indice boursier ou obligataire sans s’en écarter. Par exemple, un fonds indiciel qui veut suivre le MSCI World va acheter toutes les valeurs qui composent cet indice en suivant les proportions exactes de ces valeurs dans le MSCI World.

Ces fonds sont aussi amenés à vendre les valeurs sous-jacentes lorsqu’elles quittent l’indice boursier de référence. Les ETF (ou trackers) poursuivent exactement la même philosophie d’investissement. La différence entre un fonds mutuel et un ETF réside dans le fait que l’ETF est coté en bourse.

 

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelle est la différence entre un fonds indiciel et un ETF ? »

Comment investir de façon durable en gestion passive ?

@Pexels

Il y a moyen d’investir selon des critères ESG dans des trackers (ETF) ou dans des fonds indiciels non cotés. En effet, il existe des indices boursiers durables (sustainable). Des fonds indiciels offrent une réplication de ces indices « sustainable ». Ces produits permettent donc d’investir de façon passive dans le respect de certains critères de durabilité.

Le marché européen des ETF s’établit à 980 milliards d’euros. Dans ce marché, les ETF durables représentent moins de 10% de part de marché, soit 96 milliards d’euros. « Cependant, en 2020, on a assisté à une collecte relative plus importante dans les produits indiciels durables. Cette collecte, en hausse de 160%, a représenté 51% de la collecte globale pour une part de marché de 10%. Ici, nous assistons à une véritable transformation du marché. Ce n’est pas une simple tendance. Il faut aussi souligner que l’Europe est en avance sur les Etats-Unis dans le domaine des indices ESG », note François Millet, Head of ETF and Index product development chez Lyxor.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment investir de façon durable en gestion passive ? »

Quelle est la composition des principaux indices boursiers : MSCI World, S&P500, Dow Jones, Nasdaq 100, FTSE ? DAX?

Les trackers (ou ETF) remportent un succès grandissant dans les portefeuilles. Le premier tracker a été lancé en 1993 par Standard & Poors. Fin juillet 2020, le marché des ETF totalisait 6.660 milliards de dollars. Les trackers investissent dans la totalité des valeurs qui composent leur indice sous-jacent. Il est donc utile et nécessaire de s’informer de la composition de ces indices avant d’investir dans les trackers. Cette information permet aux investisseurs de voir où ils investissent lorsqu’ils entrent dans certains ETF.

Voici une description de certains indices les plus connus. Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelle est la composition des principaux indices boursiers : MSCI World, S&P500, Dow Jones, Nasdaq 100, FTSE ? DAX? »

Infographie du mois : La folle expansion des trackers !

Un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours ! MoneyStore vous présente chaque mois un graphique ou une infographie illustrant un sujet économique.Ce mois-ci, nous vous présentons un schéma représentant l’expansion des ETF (trackers) sur les marchés financiers. La gestion indicielle (aussi appelée passive) remporte un succès fulgurant. Continuer la lecture sur Moneystore de « Infographie du mois : La folle expansion des trackers ! »

ETF synthétiques : Attention au risque de contrepartie !

@Pexels

En gestion indicielle, on distingue les ETF physiques et les ETF synthétiques. La réplication physique consiste à investir dans toutes les valeurs qui composent l’indice en fonction de la pondération de chaque valeur dans l’indice. Cette gestion suppose que le gérant du fonds pondère à tout moment les valeurs dans le portefeuille en fonction de leur position dans l’indice. Le gestionnaire doit constamment gérer ses positions de façon à «coller» à son indice.

Continuer la lecture sur Moneystore de « ETF synthétiques : Attention au risque de contrepartie ! »