La crise du Covid-19 renforce les vérités inéluctables

@Pexels

Keith Wade, chef économiste chez Schroders

La crise du Covid-19 exerce un effet multiplicateur sur différentes tendances qui se dessinaient déjà avant l’apparition du virus. Les investisseurs devront encore se montrer plus habiles. Il convient de tenir à l’oeil quatre vérités inéluctables : la faiblesse des taux, l’augmentation du coût des soins de santé, l’émergence du populisme et l’accélération des changements technologiques.

L’impact économique de la crise du Covid-19 est énorme. Le confinement a mis fin brutalement à la plus longue expansion économique aux Etats-Unis. Elle a précipité l’économie mondiale dans sa plus grande chute depuis la Grande Dépression. L’influence du coronavirus se fera également sentir à long terme.  Continuer la lecture sur Moneystore de « La crise du Covid-19 renforce les vérités inéluctables »

Comment la politique monétaire se transmet-elle dans l’économie ?

@Pexels

Les banques centrales injectent de la monnaie dans l’économie. On parle de politique monétaire accommodante. En anglais on utilise le mot quantitative easing. Ces politiques monétaires accommodantes soutiennent l’économie en maintenant les taux d’intérêt à des niveaux très bas. Mais comment ces politiques jouent-elles un rôle économique ? La réponse dans cette vidéo de la Banque de France. Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment la politique monétaire se transmet-elle dans l’économie ? »

Quel avenir pour le secteur bancaire ?

@Pexels

Par Arthur Jenck et Erik Joly, ABN AMRO Private Banking

Alors que le secteur bancaire était à l’origine de la crise financière mondiale en 2008-2009, il peut désormais jouer un rôle crucial dans la gestion économique du coronavirus : accès à des liquidités pour des entreprises ou citoyens dans le besoin, diversification du risque de crédit pour les banques centrales. Le secteur n’est pourtant pas à l’abri. Il est en effet le plus endetté par nature et dépend fortement du cycle économique.  Continuer la lecture sur Moneystore de « Quel avenir pour le secteur bancaire ? »

Hit-Parade des fonds : Les obligations ont assuré la sécurité

@Pexels

Selon les données fournies par Quantalys les fonds obligataires sont la classe d’actifs qui a le mieux performé depuis le début de l’année 2020. Avec une performance de 6,28% à fin février, les fonds investis en obligations libellées en dollars se distinguent dans ce tableau. Les fonds investis en actions ont, quant à eux, enregistré des baisses assez impressionnantes en février. Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-Parade des fonds : Les obligations ont assuré la sécurité »

Le mouton et le chameau

@Pexels

Par Par Igor de Maack, Gérant et porte-parole de la Gestion, DNCA Investments

Les comparaisons animalières constituent une source inépuisable d’inspiration. Depuis dix ans, le marché, comme la politique, s’est littéralement polarisé entre un certain type d’investisseurs (les moutons) et un autre (les chameaux). Ces deux animaux ont la particularité d’être des herbivores vivant dans des milieux naturels différents. Là où le mouton a besoin d’herbe grasse (argent facile et peu cher) et de ses congénères, le chameau, lui, est solitaire voire taiseux (pour ne pas dire désagréable) dans un environnement désertique dépourvu d’eau et d’aliments comestibles. Continuer la lecture sur Moneystore de « Le mouton et le chameau »

Les Big Five pour 2020

@Pexels

Par Igor de Maack, Gérant et porte-parole de la Gestion, DNCA Investments

Dans la « savane » financière, les investisseurs ont aussi à surveiller et observer leur « Big Five », terme qu’on utilise, en paraphrasant Ernest Hemingway dans sa nouvelle « Les neiges du Kilimandjaro » pour désigner les cinq animaux les plus symboliques et majestueux d’Afrique (éléphant, buffle, rhinocéros, léopard et lion). Ces cinq « animaux » sont essentiels pour un investisseur afin de construire un portefeuille ou une allocation une fois que le scénario macro-économique aura été dessiné.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les Big Five pour 2020 »