La bienveillance comme ingrédient du management

Depuis plusieurs décennies, le terme « service du personnel » a été remplacé par la formulation « département des ressources humaines ». Ceci démontre à quel point les hommes et les femmes travaillant dans l’entreprise ont été réduits à l’état de ressources. Nous assistons également à une poursuite effrénée vers la performance, l’agilité et vers la création de groupes industriels de plus en plus gigantesques. Parallèlement, on note une progression des cas de stress, de burn-out et de démotivation au sein des entreprises. Comme le soulignait à maintes reprises le regretté Professeur Philippe de Woot, il semble que, trop souvent, nous ayons oublié de mettre l’entreprise au service de l’homme et de placer l’humain au cœur de la société.

Continuer la lecture sur Moneystore de « La bienveillance comme ingrédient du management »

Le capitalisme nous rendrait-il fou ?

IMG_2022Vincent de Gaulejac, Professeur émérite à l’Université Paris 7, était récemment l’invité de la Société Royale d’Economie Politique de Belgique. Les propos de ce sociologue mettent en lumière les contradictions, les paradoxes dont fait preuve le capitalisme. Aujourd’hui, il semblerait que les paradigmes aient profondément changé : ce n’est plus l’économie qui est au service des hommes mais ce sont les hommes qui doivent être au service de l’économie et de la compétitivité.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le capitalisme nous rendrait-il fou ? »