prix du pétrole – MoneyStore

Les profits du pétrole : Le meilleur ennemi des politiques

Par Thomas Planell, Gérant – analyste chez DNCA

 

Ils sont les meilleurs ennemis des médias et d’une certaine partie du paysage politique.

En cette période de flambée des prix de l’énergie (pétrole, gaz, électricité) où les Etats subventionnent les factures des plus démunis, les résultats records des groupes pétroliers sont trop bons, outrageusement trop bons…

 

Jusqu’en Angleterre, berceau du capitalisme moderne où il n’est plus nécessaire d’écouter Ed Miliband pour se croire à Bruxelles. Pour le leader des libéraux-démocrates, Ed Davey, « il n’est pas normal que ces sociétés fassent de tels profits sans qu’on les taxe de façon exceptionnelle, surtout quand il y a des gens qui sont effrayés à l’idée d’allumer leurs radiateurs »…

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les profits du pétrole : Le meilleur ennemi des politiques »

L’impact des fonds souverains sur les marchés financiers : qu’en est-il vraiment?

DSCN2500 - Version 2Par Erik Joly, Head Investment Office, ABN AMRO Private Banking

Certains économistes prétendent que la correction sévère des prix pétroliers, à laquelle nous assistons depuis plusieurs mois, a des effets négatifs sur l’économie. On pointe notamment du doigt, la politique d’investissement des fonds souverains (les Sovereign Wealth Funds ou SWF). La vente massive d’actifs à risque (actions et obligations) par ces entités, semblerait avoir aggravé la correction récente sur les places financières. Mais quel est l’impact réel de ces fonds ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « L’impact des fonds souverains sur les marchés financiers : qu’en est-il vraiment? »

America is back ! Dans votre portefeuille aussi ?

DSCN0812Par J.P. Morgan AM

Ces dernières années, l’économie américaine nous avait habitués à de belles performances économiques et la plupart des économistes s’attendaient dès lors à ce que sa croissance s’établisse autour de 3% en 2015. Malheureusement, l’économie n’est pas une science exacte et la contraction de 0,7% du PIB US au premier trimestre 2015 est venue ternir ce tableau idyllique.

Continuer la lecture sur Moneystore de « America is back ! Dans votre portefeuille aussi ? »

Le choc inattendu de 2014 : la forte chute du prix du pétrole

IMG_1261Par TreeTop Asset Management

Il faut souvent se méfier des consensus. L’ensemble des économistes tablaient sur des prix de l’énergie qui resteraient élevés, malgré les révisions à la baisse de la croissance mondiale. La baisse du pétrole brut, déclenchée en juillet, a atteint quelque 50% en moins de 6 mois ! On note traditionnellement une relation inverse entre le cours du dollar et le cours du pétrole, mais l’ampleur de ce mouvement ne s’explique que faiblement par les fluctuations de change et trouve son origine dans des éléments plus fondamentaux et sans doute durables.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le choc inattendu de 2014 : la forte chute du prix du pétrole »