Pourquoi investir dans des actions françaises est fiscalement plus avantageux ?

@Pexels

Par Me Grégory Homans (avocat – associé) et Me Antoine Dekeyser (avocat)

Sur base du traité fiscal franco-belge du 10 mars 1964, un particulier (résident belge) qui perçoit des dividendes d’une société française bénéficie d’un avantage fiscal[1]. Il s’agit de la quotité forfaitaire d’impôt étranger (QFIE). Celle-ci permet au contribuable belge de ne supporter qu’un impôt global de 27,75% sur les dividendes perçus en 2018 alors qu’il aurait supporté un précompte mobilier de 30% s’il avait investi dans des sociétés belges. Cet avantage rend l’investissement dans des actions françaises fiscalement plus intéressant.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Pourquoi investir dans des Actions françaises est fiscalement plus avantageux ? »

Vers une transition fiscale cohérente et efficace

Le capital est mal taxé, les pièges à l’emploi pénalisent certains travailleurs et les taxes environnementales sont à l’ordre du jour. Ces différentes mesures fiscales ont fait l’objet du débat lorsdu Petit Déjeuner Financier organisé ce jeudi par La Libre Belgique et le blog MoneyStore. Philippe Defeyt, Président de l’Institut pour un Développement Durable et

Colette Téchy, Conseillère Juridique Wealth Analysis and Planning chez ING Private Banking ont abordé ces différents thèmes sans tabou, tout en émettant des propositions à envisager dans la durée. Continuer la lecture sur Moneystore de « Vers une transition fiscale cohérente et efficace »

N’oubliez pas de demander votre exonération de précompte sur dividendes !

@Pexels
  • De quoi parle-ton ?

En 2017, le gouvernement belge a décidé d’octroyer un avantage fiscal sur les dividendes d’actions perçus par les investisseurs. Cet avantage avait pour but de mobiliser l’épargne des Belges vers les actions pour stimuler l’économie, les investissements et l’emploi dans les entreprises. Les investisseurs qui ont payé un précompte de 30% sur leurs dividendes en 2018 peuvent ainsi récupérer, via leur déclaration fiscale, cette année, une somme correspondant au précompte mobilier sur des dividendes perçus à hauteur de 640 euros maximum. Continuer la lecture sur Moneystore de « N’oubliez pas de demander votre exonération de précompte sur Dividendes ! »

Petit Déjeuner Financier. Fiscalité des Placements : Où en est-on ? Où va-ton ?

La fiscalité des placements est en constante évolution. Précompte mobilier, taxe sur les opérations de bourse, taxe sur les comptes-titres sont autant de sujets qui sont à la une de l’actualité financière. Pour faire le point sur ce sujet en perpétuelle mutation,

et

vous invitent au Petit Déjeuner Financier sur le thème

« Fiscalité des Placements : Où en est-on ? Où va-ton ? »

Le mardi 20 février 2018

Continuer la lecture sur Moneystore de « Petit Déjeuner Financier. Fiscalité des Placements : Où en est-on ? Où va-ton ? »

Quelle fiscalité pour les SCI et dividendes français?

Par Bruno Ferrier, Senior Wealth Planner Puilaetco Dewaay Private Bankers

Vous possédez des actions de sociétés françaises distribuant régulièrement un dividende ou vous possédez un immeuble en France par le biais d’une société civile immobilière ? Alors les lignes qui suivent vous intéresseront certainement !

Société Civile Immobilière française (SCI) 

La SCI de droit commun est une structure sociétaire très souvent utilisée, notamment par les résidents belges agissant à titre privé, pour acquérir et gérer un patrimoine immobilier résidentiel.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelle fiscalité pour les SCI et Dividendes français? »