La crise du Covid-19 renforce les vérités inéluctables

@Pexels

Keith Wade, chef économiste chez Schroders

La crise du Covid-19 exerce un effet multiplicateur sur différentes tendances qui se dessinaient déjà avant l’apparition du virus. Les investisseurs devront encore se montrer plus habiles. Il convient de tenir à l’oeil quatre vérités inéluctables : la faiblesse des taux, l’augmentation du coût des soins de santé, l’émergence du populisme et l’accélération des changements technologiques.

L’impact économique de la crise du Covid-19 est énorme. Le confinement a mis fin brutalement à la plus longue expansion économique aux Etats-Unis. Elle a précipité l’économie mondiale dans sa plus grande chute depuis la Grande Dépression. L’influence du coronavirus se fera également sentir à long terme.  Continuer la lecture sur Moneystore de « La crise du Covid-19 renforce les vérités inéluctables »

Qu’est-ce que l’état-providence ? Où en sommes-nous aujourd’hui ?

@Pexels

L’expression « état-providence » désigne les interventions dans le domaine économique et social de l’Etat dans la société. Cette définition est cependant souvent limitée aux seules interventions de l’Etat dans le domaine de la protection sociale (indemnités de chômage, pensions, assurances et assistances sociales,…). D’un point de vue historique, on place le système d’assurance sociale initié par Bismarck à la fin du XIXème siècle comme étant le point de départ de cette notion. En 1945, la France crée le concept de la sécurité sociale.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que l’état-providence ? Où en sommes-nous aujourd’hui ? »

Populisme, un an après le Brexit où en est-on ?

@Pexels

Par Talha Khan, Économiste politique chez Capital Group.

Après avoir fait les grands titres il y a un an lors de la victoire du Brexit, le populisme a jeté une ombre sur de nombreux rendez-vous politiques. Dans cet article, nous analysons la suite du scénario pour l’Europe, les effets du populisme aux États-Unis, les facteurs profonds à l’origine de son essor et les conséquences pour les investisseurs.

Le populisme momentanément jugulé en Europe

Continuer la lecture sur Moneystore de « Populisme, un an après le Brexit où en est-on ? »

Fracture sociale et vote populiste

@Pexels

Par Pierre Pestieau, Professeur à l’ULG et au Core

La fracture sociale est une expression qui est surtout utilisée en France même si sa réalité dépasse les frontières de l’hexagone. Elle désigne généralement le fossé séparant une certaine tranche socialement intégrée de la population d’une autre composée d’exclus. Il est admis que les victimes de la fracture sociale, les oubliés de la mondialisation, les clients du populisme se retrouvent parmi les plus démunis de notre société et pourtant il serait erroné de prendre le revenu comme seule caractéristique de ces situations.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Fracture sociale et vote populiste »

Populisme : Cherchez les causes économiques !

@Pexels

Le Brexit, la victoire de Donald Trump aux élections américaines et la montée des partis populistes de gauche ou de droite en Europe interpellent à plus d’un titre. Pourquoi assiste-t-on aujourd’hui à une montée en puissance des partis nationalistes ? L’amplification du phénomène est généralement accrue en période électorale, ce qui est normal. « En 2017, 70% de l’économie européenne (en fonction du PIB) seront impactés par des élections. Ce qui est particulièrement dangereux aujourd’hui, c’est que les partis traditionnels appliquent ou revendiquent des mesures populistes pour attirer les électeurs », note James Butterfill, Head of Research chez ETF Securities à Londres.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Populisme : Cherchez les causes économiques ! »

Populisme : causes, dérives et conséquences en portefeuille

Le Brexit, l’élection de Donald Trump comme président des Etats-Unis et la montée en puissance des partis extrémistes tant de droite que de gauche démontrent à quel point le populisme et les thèses nationalistes se répandent. Dans ce cadre, on pourrait se poser la question de savoir si la montée de ce phénomène n’est pas due aux effets de la globalisation grandissante de l’économie. Quels en sont les causes et les effets en portefeuille ? Analyse avec Etienne de Callataÿ, Président d’Orcadia Asset Management.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Populisme : causes, dérives et conséquences en portefeuille »