placements alernatifs – MoneyStore

Investissements alternatifs : de quoi s’agit-il?

Par Pictet AM

Il existe des classes d’actifs alternatives aux obligations et aux actions classiques. Il s’agit des fonds spéculatifs, du capital-investissement ou de l’immobilier, par exemple. Découvrons les avantages et les inconvénients de ces instruments.

 

Les actions, les obligations ou les fonds communs de placement ne sont pas les seules options d’investissement qui s’offrent à tous. D’autres choix permettent une bonne diversification du portefeuille, notamment pour les investisseurs à hauts revenus ou les investisseurs institutionnels. Différents types d’investissements alternatifs peuvent satisfaire tous les profils et tous les besoins, mais seulement sous certaines conditions. Découvrons-les.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Investissements alternatifs : de quoi s’agit-il? »

Qu’est-ce que la gestion conseil?

Selon votre profil d’investisseur, votre connaissance des instruments financiers et le temps dont vous disposez, vous pouvez choisir de déléguer totalement ou en partie la gestion de votre portefeuille de placement. Un choix important qu’il convient de prendre avec l’aide d’un conseiller financier.

En matière de placement financier, la notion de portefeuille se conçoit à partir d’un montant d’environ 100.000 € investis dans différents actifs financiers. On distingue quatre grandes classes d’actifs : les actions, les obligations, les placements alternatifs et les liquidités. Celles-ci regroupent chacune différents types d’instruments financiers de même catégorie et présentant des caractéristiques techniques semblables.

La classe « obligations », par exemple, regroupe les emprunts d’état, les obligations d’entreprise (classiques ou convertibles, liées à l’inflation, à taux flottant), les dettes émergentes, les sicav obligataires, etc.

Quel mode de gestion choisir ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que la gestion conseil? »