Qu’est-ce que le ratio de Sharpe ?

@Pexels

Pour pouvoir comparer des investissements entre eux ou pour effectuer des arbitrages entre des actifs en portefeuille, les asset managers utilisent le ratio de Sharpe. Ce ratio a été mis au point par l’économiste William Forsyth Sharpe en 1966.

Le ratio de Sharpe permet de mesurer la performance par rapport au risque. Il compare alors la performance d’un actif à celle d’un placement sans risque.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que le ratio de Sharpe ? »

Connaissez-vous le paradoxe de Simpson ?

@Pexels

Par Jean-Sébastien Debusschere, Rédacteur

Le responsable des investissements d’une société de gestion demanda un jour à un de ses analystes de se pencher sur  la performance sur un an de son fonds en actions belges. Ce fonds avait comme indice de référence le BEL 20 (dividendes réinvestis). Ce gestionnaire utilisait pour cette stratégie quatre gérants externes préalablement sélectionnés pour leurs compétences sectorielles reconnues. Il avait ainsi un gérant « financials », un gérant «technology », un gérant « industrials » et un gérant « autres secteurs ». L’ensemble de ses gérants reprenaient la totalité des actions du BEL 20.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Connaissez-vous le paradoxe de Simpson ? »

Investissements socialement responsables : quels mythes et quelles réalités ?

@Pexels

S’y retrouver dans les placements socialement responsables n’est pas toujours aisé. Entre mythes et réalités, des éclaircissements peuvent être apportés. Il a donc été question d’éthique et de responsabilité sociétale lors du dernier petit déjeuner financier organisé par La Libre Belgique et le blog MoneyStore. A cette occasion, Christel Dumas, Professeur à l’ICHEC et Frédéric Degembe, Investment Officer chez ING Private banking ont apporté leur éclairage sur un pan de la finance un peu particulier : l’investissement socialement responsable.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Investissements socialement responsables : quels mythes et quelles réalités ? »

Quel est le rôle des critères ESG dans les placements en obligations d’État? 

Par Jessica Ground, Schroders

Comment l’intégration des critères ESG peut-elle générer des rendements supérieurs à la moyenne pour les investisseurs en obligations d’État? Dans un rapport détaillé, Jessica Ground, Global Head of Stewardship chez Schroders, s’intéresse au rôle des critères ESG pour les investisseurs en obligations d’État.

Les marchés des actions et des obligations des entreprises tiennent déjà largement compte des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance. Les entreprises doivent justifier leur politique au regard des facteurs ESG. Mais on ne parle guère à ce stade de la mesure dans laquelle les critères ESG peuvent être intégrés dans le marché des obligations d’État, alors que ces valeurs à revenu fixe constituent pourtant dans bien des cas une partie essentielle du portefeuille. Or, les critères ESG vont gagner en importance pour les autorités publiques, en partie parce que les défis sociaux et environnementaux prennent de l’ampleur.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quel est le rôle des critères ESG dans les placements en obligations d’État?  »

Evaluer le rendement d’un fonds : Quelques règles simples

@Pexels

Investir dans des fonds peut être une solution pour vous constituer un capital afin d’atteindre vos objectifs financiers. Mais quel rendement pouvez-vous obtenir avec un fonds d’investissement ? Contrairement à un compte d’épargne ou à un bon de caisse, un fonds d’investissement n’offre pas un rendement connu à l’avance. Le rendement passé peut être utilisé afin de vous faire une idée, mais il ne forme en aucun cas une garantie pour le rendement futur. Pour évaluer le rendement potentiel d’un investissement dans un fonds, il convient de tenir compte de quelques règles.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Evaluer le rendement d’un fonds : Quelques règles simples »