pays émergents – MoneyStore

Est-ce la fin du dollar ?

Par David Rees, économiste senior marchés émergents chez Schroders

Au fur et à mesure du pourrissement des relations entre les États-Unis et la Chine, les craintes que Pékin se débarrasse de ses obligations du gouvernement américain grandissent.

La tendance à la diversification des réserves de devises va-t-elle s’accélérer maintenant que les États-Unis ont décidé de bloquer les avoirs de la banque centrale russe ? Est-ce que ce serait alors la fin de la domination du dollar américain ?

D’autres marchés émergents peuvent se sentir menacés par les récentes actions des États-Unis. Il suffit de penser à la Chine, engluée dans une guerre commerciale avec les États-Unis. Sans compter qu’entre les deux pays, d’autres questions stratégiques risquent de ne pas disparaître avant longtemps.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Est-ce la fin du dollar ? »

Des raisons de rester positifs sur les actions en 2022

Par Wim D’Haese, Head Investment Strategist & David Ghezal Investment Strategist chez Deutsche Banque

 

 

 

 

 

 

 

En résumé :

 

  • Les performances robustes des actions des marchés développés en 2021 pourraient désormais être challengées par divers facteurs.
  • Cependant, des taux d’intérêt réels toujours faibles et la poursuite probable de la croissance des bénéfices plaident en faveur des actions en 2022.
  • Une approche hybride axée sur la croissance de qualité et les valeurs cycliques reste indiquée, mais les valeurs défensives pourraient gagner en attrait au second semestre.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Des raisons de rester positifs sur les actions en 2022 »

Quelles opportunités sur les obligations des marchés émergents ?

@Pexels

Par Claudia Calich, gestionnaire du fonds M&G (Lux) Emerging Markets Bond Fund

Où trouver des opportunités au sein des obligations des marchés émergents ? Y en a-t-il en Chine ? Et comment évaluer les critères ESG pour ces obligations ?  Au début de l’année 2020, alors que la crise du COVID-19 s’installait, les spreads se sont élargis de manière très significative tant sur les segments Investment Grade (IG) que sur ceux du High Yield (HY) dans les pays émergents. Depuis lors, les spreads IG se sont entièrement réduits et sont revenus aux niveaux pré-pandémiques, malgré l’augmentation généralisée de la dette. Les spreads sur le segment HY du marché restent sensiblement plus larges qu’avant la crise COVID-19 et offrent de bonnes opportunités.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelles opportunités sur les obligations des marchés émergents ? »

Actions émergentes : Défis et opportunités

@Pexels

Par Vincent Nichols, Spécialiste des investissements sur les actions émergentes chez BNPP AM

La pandémie de Covid-19 a frappé durement les économies et les sociétés, encore plus tragiquement dans les zones émergentes. Dans ce contexte, les actions émergentes ont continué à sous-performer les marchés développés. Quelles sont les perspectives et les opportunités de cette classe d’actifs ? Continuer la lecture sur Moneystore de « Actions émergentes : Défis et opportunités »

Quelles sont les opportunités d’investissement dans les infrastructures ?

@Pexels

Par Alex Araujo, gérant du fonds M&G (Lux) Global Listed Infrastructure, M&G

Les infrastructures jouent un rôle central dans l’économie mondiale, c’est pourquoi les investissements dans les sociétés d’infrastructure cotées représentent des opportunités pour les investisseurs qui recherchent des rendements stables à long terme.

Combler l’insuffisance des dépenses publiques

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelles sont les opportunités d’investissement dans les infrastructures ? »

Cinq questions concernant l’investissement ESG dans les pays émergents

@Pexels

Par Schroders

Malgré l’intérêt croissant pour les critères ESG, cette forme d’investissement ne décolle pas encore sur les marchés émergents. Comment cela s’explique-t-il ?

D’après une étude de la Global Sustainable Investment Alliance, les actifs ESG mondiaux ont augmenté de 25 % entre 2014 et 2016. L’étude Schroders Global Investor Study 2017 confirme que cette tendance se poursuit. Selon cette dernière, 78 % des personnes interrogées accordent aujourd’hui plus d’importance à l’investissement durable qu’il y a cinq ans. 

La plus grande partie des actifs ESG, ainsi que leur croissance, se trouvent sur les marchés développés.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Cinq questions concernant l’investissement ESG dans les pays émergents »

Comment naviguer entre craintes et opportunités ?

Par Deutsche Bank Belgique

@Pexels

La volatilité continue à dominer les marchés financiers. Elle ne doit cependant pas vous dissuader d’investir. Voici une radiographie des marchés.

 

 

En résumé :

  • Les actions sont encore préférées aux obligations.
  • L’aversion des investisseurs pour les pays émergents a rendu la valorisation de leurs actions plus attrayante.
  • Les fonds d’investissement mixtes flexibles traversent une période de turbulences. Ils restent néanmoins l’épine dorsale d’un portefeuille.

Cette année, les marchés d’actions peinent à trouver le chemin de la hausse. Le retour à la volatilité constitue la tendance marquante.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment naviguer entre craintes et opportunités ? »

Comment évoluent les marchés en Asie ?

@pexels

Par Erik Joly, Chief economist ABN AMRO Private Banking

L’Asie ressent les effets de l’aversion pour le risque

Les marchés émergents (EM) enregistrent cette année un regain d’aversion pour le risque chez les investisseurs, ce qui entraîne une sortie de capitaux et une pression sur les marchés des devises, des actions et des obligations dans les pays émergents. La responsabilité en incombe partiellement aux facteurs généraux : la hausse des taux directeurs et des taux d’intérêt du marché aux États-Unis, la vigueur du dollar (liée à l’augmentation de la dette des pays émergents libellée en dollar), l’escalade des conflits commerciaux, la contagion à partir des pays lourdement touchés comme la Turquie et l’Argentine et les questions géopolitiques. L’Asie émergente est également confrontée à une baisse de l’afflux de capitaux, sans qu’il soit encore question de sorties de capitaux – mesurées sur une base annuelle – au cours des neuf premiers mois de l’année. Dans l’ensemble, les conditions financières dans la région se sont resserrées, selon un indicateur de Bloomberg.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment évoluent les marchés en Asie ? »