Le boom des émissions vertes pourrait-il être le chant du cygne du « greenium » ?

@pexels

Par NNIP

Qu’est-ce qu’un « greenium » ? Ce mot est formé par la contraction de « green » et « premium ». C’est la prime verte que les investisseurs sont prêts à payer à une entreprise pour l’émission d’une obligation verte (ou Green Bond) par rapport à l’émission d’une obligation traditionnelle présentant les mêmes caractéristiques.  Cette prime s’explique par un surplus de demande des investisseurs pour les obligations vertes par rapport à l’offre disponible. Du fait d’un prix d’achat plus élevé, les obligations vertes offrent donc un rendement plus faible qu’une obligation traditionnelle avec les mêmes caractéristiques.

 

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le boom des émissions vertes pourrait-il être le chant du cygne du « greenium » ? »

Obligations liées au développement durable : Quelles opportunités au-delà des obligations vertes ?

@Pexels

Par Felipe Gordillo et Xuan Sheng Ou Yong, BNP Paribas AM

Les émissions d’obligations vertes sont apparues il y a plus de 10 ans en réponse aux préoccupations des investisseurs (institutionnels) sur le changement climatique et ses implications politiques et économiques. Ces titres sont devenus un pilier majeur d’une classe d’actifs composée d’obligations liées au développement durable, qui ne cesse de développer.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Obligations liées au développement durable : Quelles opportunités au-delà des obligations vertes ? »

Qu’est-ce que les green bonds ou obligations vertes ?

@Pexels

Sous le terme « green bonds », on distingue plusieurs types d’obligations. De façon générale, ces titres de créances sont des obligations dont les montants sont affectés à des programmes écologiques qui visent soit à atténuer le réchauffement climatique soit à adapter des populations ou des zones géographiques aux nouvelles donnes climatiques. Mais, ce concept peut être affiné en trois catégories.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que les green bonds ou obligations vertes ? »

Les émissions d’obligations vertes poursuivent leur envolée

@Pexesl

Par NNIP

 

Les émissions d’obligations vertes ont battu des records mensuels en mars, totalisant 58 milliards d’euros sur l’ensemble du mois de mars. Cela est représentatif d’une tendance plus large : comme le montre le graphique ci-dessous, les émissions d’obligations vertes ont fait boule de neige depuis 2013. Les émetteurs sont attirés par ce marché car il peut les aider à financer leurs ambitions vertes, et l’attrait des obligations pour les investisseurs diminue les coûts d’emprunt. Les émissions pour l’ensemble de l’année 2021 devrait s’élever à 400 milliards d’euros à la lumière de cette rapide envolée.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les émissions d’obligations vertes poursuivent leur envolée »

Qu’est-ce que les obligations de transition ?

@Pexels

Pour rappel, une obligation est un titre de créance qui représente une partie d’une dette à long terme d’une entreprise, d’un Etat, d’un établissement de crédit (le bon de caisse) ou d’un organisme privé ou public. En rétribution de ce titre obligataire, son détenteur perçoit un intérêt calculé à un taux défini au départ. Parfois, ce taux est variable. Le remboursement s’effectue à une échéance fixée lors de l’émission. Il existe plusieurs types d’obligations. Qu’entend-on par obligations de transition ou « transition bonds » ? Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que les obligations de transition ? »

Les investissements verts : mode d’emploi

@Pexels

Par Deutsche Bank Belgique

Les investissements « verts » sont bons pour la planète, mais pas seulement. Ils offrent également un potentiel de rendement dans un portefeuille. Quelles options s’offrent aux investisseurs  particuliers ?
En résumé :

    • Les obligations vertes permettent d’investir dans des projets durables.
    • Le financement des projets verts peut également se faire par l’intermédiaire de fonds d’investissement ou de produits structurés.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les investissements verts : mode d’emploi »