Le choc inattendu de 2014 : la forte chute du prix du pétrole

IMG_1261Par TreeTop Asset Management

Il faut souvent se méfier des consensus. L’ensemble des économistes tablaient sur des prix de l’énergie qui resteraient élevés, malgré les révisions à la baisse de la croissance mondiale. La baisse du pétrole brut, déclenchée en juillet, a atteint quelque 50% en moins de 6 mois ! On note traditionnellement une relation inverse entre le cours du dollar et le cours du pétrole, mais l’ampleur de ce mouvement ne s’explique que faiblement par les fluctuations de change et trouve son origine dans des éléments plus fondamentaux et sans doute durables.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le choc inattendu de 2014 : la forte chute du prix du pétrole »

Comment concilier valeurs et économie ?

Par la Banque Degroof

IMG_1184Les mots « économie » et « valeurs » paraissent souvent inconciliables. Pourtant, certaines personnes s’attachent à chercher et à plaider pour le rétablissement d’un lien qui donne du sens à l’activité économique. Cécile Renouard est une de ces femmes qui œuvrent pour que l’entreprise s’installe dans un cercle vertueux à la fois dans le domaine environnemental mais aussi social et sociétal.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment concilier valeurs et économie ? »

La corruption un mal nécessaire ?

Par Petercam

La corruption dans le monde des affaires est sujet courant. Si celle-ci s’inscrit clairement à l’encontre de l’éthique des affaires, beaucoup d’investisseurs diront cependant qu’elle  est nécessaire pour réussir ses projets notamment dans des pays comme le Nigeria et autres. Et une société qui  refuserait de la pratiquer au nom de l’éthique verrait ses chances de réussite fondre comme neige au soleil.

Continuer la lecture sur Moneystore de « La corruption un mal nécessaire ? »

Qu’est-ce que les marchés frontières ?

Aujourd’hui, un nouveau terme est également utilisé pour qualifier certains pays qui sont en phase émergente et qui pourraient offrir un bon potentiel de croissance à terme. Il s’agit des «marchés frontières» qui sont des marchés dans leur première phase de croissance. Ils ne font pas encore partie des marchés émergents car la liquidité de leurs marchés des capitaux est encore insuffisante. Ils sont plus petits et moins développés que les pays émergents.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que les marchés frontières ? »