Comment se positionner en portefeuille en vue du changement démographique ?

@Pexels

Par Eric Joly, Chief Economist, ABN AMRO Private Banking

Pour les investisseurs, voici trois tendances à surveiller : la croissance du segment de la population âgée de plus de 80 ans, le déclin de la main-d’œuvre et le groupe de population désigné par le terme « millennials ». Ces changements démographiques présentent des opportunités d’investissement. Analyse.

Le groupe des 80+ dépense autrement

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment se positionner en portefeuille en vue du changement démographique ? »

Les nouvelles thématiques d’investissement liées à la disruption sont-elles compatibles avec l’investissement durable et responsable ?

@pexels

Par Ophélie Mortier, Degroof Petercam

Nous sommes confrontés dans notre quotidien à de nouvelles réalités résultant notamment de technologies appelées « disruptives ». Celles-ci se caractérisent par des découvertes scientifiques qui changent radicalement les fondements des technologies actuelles et offrent ainsi un nouvel environnement pour développer des applications entièrement inédites. On parle de « disruption » pour marquer la conséquence directe de ces innovations : l’obsolescence des anciens produits ou services rendus obsolètes. Le meilleur exemple est le smartphone qui a déclassé le mobile de première génération, lui-même ayant détrôné le téléphone fixe.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les nouvelles thématiques d’investissement liées à la disruption sont-elles compatibles avec l’investissement durable et responsable ? »

Qui sont ces jeunes qui veulent faire sauter la banque ?

Source de l'illustration: Pexels
Source de l’illustration: Pexels

Née entre le début des années 80 et le début des années 2000, la génération des millennials (ou génération Y) a toujours connu l’Internet. Les relations sociales de ces jeunes sont fortement dépendantes des réseaux sociaux sur lesquels ils s’épanchent et communiquent. Ils sont à la fois impatients et exigeants. La notion de payer pour la musique ne les effleure plus sauf pour aller aux concerts et festivals. Ils sont à l’ère du streaming et leurs portables ou leurs smartphones canalisent leurs émotions musicales et amicales.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qui sont ces jeunes qui veulent faire sauter la banque ? »