matières premières – MoneyStore

Hit-parade des fonds : Une année 2022 surprenante à bien des égards

Il y a un an, personne n’aurait imaginé que les fonds investis en actions russes présenteraient des performances aussi dramatiques qu’une perte de près de 77% en un an et que le Brésil remporterait la palme de la meilleure rentabilité sur cette période avec une performance de 14%. « Il est vrai que début 2022, on assistait à une reprise de l’économie après une période de confinement. On pensait que l’inflation serait temporaire et que les taux d’intérêt n’allaient pas remonter trop vite. On craignait plus, à l’époque, des problèmes liés à la production plutôt que l’arrivée d’une récession », avoue Xavier Servais, Administrateur chez Delande & Cie. Une certaine tension sur les prix des matières premières prévalait cependant déjà à l’époque.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-parade des fonds : Une année 2022 surprenante à bien des égards »

L’hiver approche : quelles sont les perspectives pour le quatrième trimestre ?

Par Saxo

L’hiver revient une fois de plus sur les marchés mondiaux. Nous approchons à grands pas d’un point de rupture pour l’économie mondiale, un point qui sera atteint vers le prochain trimestre à cause du « fauconisme » des décideurs politiques.

Continuer la lecture sur Moneystore de « L’hiver approche : quelles sont les perspectives pour le quatrième trimestre ? »

Hit-parade des fonds : Le Brésil, bénéficiaire de la crise énergétique

Selon les données fournies par Quantalys à fin août 2022, ce sont les marchés d’actions brésiliens qui ont le mieux performé depuis le début de l’année. Ils devancent ainsi les marchés des matières premières qui arrivent en deuxième position. Quelle est la situation économique et politique du Brésil ? Comment explique-t-on la belle performance des actions brésiliennes depuis le début de l’année ? Eclairage avec Bernard Keppenne, Chief economist chez CBC Banque et assurance.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-parade des fonds : Le Brésil, bénéficiaire de la crise énergétique »

Les matières premières comme protection contre l’inflation : Investir via les futures ou via les actions ?

Par NNIP

L’inflation s’avère plus persistante que prévu. L’inflation globale, mesurée par les augmentations d’une année sur l’autre de l’indice des prix à la consommation (IPC) américain, est en hausse depuis mai 2020 et a atteint 8,5 % le mois dernier. Les troubles géopolitiques en Ukraine ont encore exacerbé les perspectives d’inflation, incitant les investisseurs à rechercher une protection contre l’inflation pour leurs portefeuilles.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les matières premières comme protection contre l’inflation : Investir via les futures ou via les actions ? »

Hit-parade des fonds : le Brésil tout en nuances

Selon les chiffres fournis par Quantalys à fin mars 2022, il apparaît, sans surprise, que les fonds investis en actions russes ont perdu près de 79% de leur valeur depuis le début de l’année. « La Russie a été retirée de l’indice MSCI Emerging Markets le 9 mars, à un prix effectivement nul », épingle la maison de gestion Schroders.

En revanche, le Brésil affiche de belles performances depuis le début de l’année. Mais ces beaux résultats du marché brésilien doivent cependant s’envisager avec quelques nuances.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-parade des fonds : le Brésil tout en nuances »

Ne pas sous-estimer l’importance des matières premières !

Par Peter Garnry, Head of Equity Strategy chez Saxo Bank

Au cours des 15 derniers mois, les actions mondiales ont subi une forte correction par rapport aux matières premières et, sauf erreur, nous devrions nous retrouver dans un nouveau super cycle des matières premières au cours de la prochaine décennie.

 

Les investisseurs doivent alors comprendre l’allocation des actifs et surpondérer leur exposition aux matières premières. Il est facile de se laisser entraîner par les turbulences à court terme suscitées par les guerres, les publications de bénéfices et les mouvements de prix, mais la situation générale suggère que, dans les années à venir, les actions connaîtront une réévaluation spectaculaire par rapport à l’inflation et aux matières premières.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Ne pas sous-estimer l’importance des matières premières ! »

Le 24 février 2022, une date charnière y compris sur les marchés

Par Nathalie Benatia, BNP Paribas AM

Le risque géopolitique a occupé les esprits tout au long du mois de février avant de se matérialiser le jeudi 24 avec l’offensive armée en Ukraine suivie des annonces de sanctions internationales contre la Russie.

 

A la hausse des taux nominaux et réels a succédé un mouvement de fuite vers la sécurité, habituel en phase de tensions internationales. Les cours des matières premières (pétrole, gaz naturel, produits agricoles) se sont orientés à la hausse. Le baril de Brent a gagné 10,7 % en février pour terminer au-dessus de 100 dollars, au plus haut depuis septembre 2014. Compte tenu des pays impliqués, le prix du gaz naturel européen s’est envolé de 16,4 % et celui du blé de 21,9 % pour atteindre son plus niveau depuis l’été 2012, la Russie et l’Ukraine représentant près du quart des exportations mondiales de blé.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le 24 février 2022, une date charnière y compris sur les marchés »

Hit-Parade des fonds : Matières premières et métaux de retour

Sur base des données fournies par Quantalys, on constate que, durant le mois de février, les fonds investis dans les actions sur l’or, les matières premières et l’énergie ont particulièrement bien performé. Déjà encouragés par la perspective de l’amélioration de la situation sanitaire, ces secteurs ont aussi été impactés par le conflit russo-ukrainien. Voici un éclairage sur une situation particulière à bien des égards.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-Parade des fonds : Matières premières et métaux de retour »