Marchés européens: Naviguer dans des mers agitées

@Pexels

Par Capital Group

Qu’en est-il de l’enthousiasme pour les actions européennes en 2017? L’élection du président français Emmanuel Macron, favorable aux réformes, la persistance de la chancelière Angela Merkel en Allemagne et les signes d’amélioration de la croissance économique dans la zone euro ont favorisé une progression à deux chiffres des actions européennes. Les marchés européens semblaient enfin vouloir renverser une longue période de retard sur un puissant marché haussier américain.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Marchés européens: Naviguer dans des mers agitées »

Populisme, un an après le Brexit où en est-on ?

@Pexels

Par Talha Khan, Économiste politique chez Capital Group.

Après avoir fait les grands titres il y a un an lors de la victoire du Brexit, le populisme a jeté une ombre sur de nombreux rendez-vous politiques. Dans cet article, nous analysons la suite du scénario pour l’Europe, les effets du populisme aux États-Unis, les facteurs profonds à l’origine de son essor et les conséquences pour les investisseurs.

Le populisme momentanément jugulé en Europe

Continuer la lecture sur Moneystore de « Populisme, un an après le Brexit où en est-on ? »

Paul De Grauwe : On ne peut plus déconstruire l’euro !

@Pexels

Invité par la Société Royale d’Economie Politique, Paul De Grauwe, Professeur à la London School of Economics, s’est penché sur l’avenir de la monnaie européenne. Cet éminent économiste avoue qu’il n’était pas favorable au lancement de l’euro. « Mais, maintenant qu’il est en place, nous devons tout faire pour que ça marche », reconnaît-il.

Partant d’un diagnostic, il propose des solutions qui demanderont un courage et une certaine envergure politique qui ont manqué lors des fondements de cette monnaie.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Paul De Grauwe : On ne peut plus déconstruire l’euro ! »

Risques politiques et opportunités économiques

@Pexels

Par Ivo Bosteels, Director Discretionary Portfolio Management, ABN AMRO Private Banking Belgium

Les risques politiques s’atténuent en Europe…

L’année dernière, les marchés financiers ont été souvent dominés par l’incertitude politique. Le résultat inattendu du référendum sur le Brexit en juin 2016 est encore frais dans les mémoires. Lorsque Donald Trump a été élu à la présidence des États-Unis quelques mois plus tard, on a craint de voir une vague populiste déferler sur l’Europe et anéantir l’intégration européenne. Pour les observateurs les plus sceptiques, l’implosion de la zone euro n’était plus que l’affaire de quelques mois. En 2017, les élections étaient au programme d’États membres européens importants : aux Pays-Bas, en France, en Allemagne ainsi que des élections anticipées éventuelles en Italie et en Autriche.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Risques politiques et opportunités économiques »

Marchés financiers : Soyons optimistes !

Quelles leçons pouvons-nous tirer des six premiers mois de l’année 2017 et à quoi peut-on s’attendre ? « La première leçon c’est que les incertitudes politiques ont été levées. Ces éléments ont été pénalisants pour les marchés européens alors que les fondamentaux économiques sont bons », souligne Bernard Keppenne, chief economist chez CBC Banque. Un certain apaisement semble donc planer sur les marchés financiers.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Marchés financiers : Soyons optimistes ! »