Comment mesurer la durabilité d’un fonds ?

@Pexels

Nous avons déjà abordé dans les pages de ce blog les conseils pour bien choisir son fonds ISR. Tous les conseils repris dans cet article sont évidemment toujours d’actualité. 

Mais une fois que l’on a défini son investissement, comment mesurer sa performance dans son aspect ISR (ou ESG) dans le temps? La question qui est abordée ici concerne donc l’impact que ces fonds ont sur l’environnement, les conditions sociales ou l’amélioration de la gouvernance des entreprises.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment mesurer la durabilité d’un fonds ? »

Cinq questions concernant l’investissement ESG dans les pays émergents

@Pexels

Par Schroders

Malgré l’intérêt croissant pour les critères ESG, cette forme d’investissement ne décolle pas encore sur les marchés émergents. Comment cela s’explique-t-il ?

D’après une étude de la Global Sustainable Investment Alliance, les actifs ESG mondiaux ont augmenté de 25 % entre 2014 et 2016. L’étude Schroders Global Investor Study 2017 confirme que cette tendance se poursuit. Selon cette dernière, 78 % des personnes interrogées accordent aujourd’hui plus d’importance à l’investissement durable qu’il y a cinq ans. 

La plus grande partie des actifs ESG, ainsi que leur croissance, se trouvent sur les marchés développés.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Cinq questions concernant l’investissement ESG dans les pays émergents »

Quelles sont les sociétés à exclure en portefeuille ?

@Pexels

Dans le cadre des investissements socialement responsables, un des critères qui est appliqué est l’exclusion de sociétés qui sont controversées (armement, alcool, mines de charbon,…). Plusieurs organismes publient des listes de sociétés pouvant faire l’objet d’exclusion dans les portefeuilles en raison de leurs activités qui contreviennent aux critères environnementaux, sociaux ou de gouvernance.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelles sont les sociétés à exclure en portefeuille ? »

Investissements socialement responsables : quels mythes et quelles réalités ?

@Pexels

S’y retrouver dans les placements socialement responsables n’est pas toujours aisé. Entre mythes et réalités, des éclaircissements peuvent être apportés. Il a donc été question d’éthique et de responsabilité sociétale lors du dernier petit déjeuner financier organisé par La Libre Belgique et le blog MoneyStore. A cette occasion, Christel Dumas, Professeur à l’ICHEC et Frédéric Degembe, Investment Officer chez ING Private banking ont apporté leur éclairage sur un pan de la finance un peu particulier : l’investissement socialement responsable.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Investissements socialement responsables : quels mythes et quelles réalités ? »

Petit déjeuner financier : « Investissement socialement responsable : Entre mythe et réalité, comment s’y retrouver ? »

L’offre en gestion socialement responsable s’élargit. De nombreux fonds qualifiés d’ISR ou d’ESG sont proposés aux investisseurs. Mais comment s’y retrouver dans cette offre ? Comment investir en connaissance de cause ? Pour en savoir plus sur ce type de placements

ET

vous invitent au Petit Déjeuner Financier sur le thème

Investissement socialement responsable : Entre mythe et réalité, comment s’y retrouver ?

Le mardi 13 novembre 2018

Continuer la lecture sur Moneystore de « Petit déjeuner financier : « Investissement socialement responsable : Entre mythe et réalité, comment s’y retrouver ? » »

Pourquoi l’investisseur belge n’est-il pas encore très durable?

@pexels

NN Investment Partners a mené une enquête sur 2.167 personnes actives pour analyser leur sensibilité à la durabilité. On entend par durabilité tous les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance qui favorisent un mode de vie durable et responsable. Cette notion englobe donc un ensemble de critères qui vont de la protection de l’environnement, au respect des droits sociaux en passant par l’instauration d’une bonne gouvernance. Alors que 80% des personnes interrogées se disent concernées par ces aspects, la moitié d’entre elles estiment qu’adapter son mode de vie à ces critères durables a un coût.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Pourquoi l’investisseur belge n’est-il pas encore très durable? »