ING – MoneyStore

Les néo-banques : un modèle de banque au quotidien

Dans le secteur financier, les néo-banques viennent challenger les établissements traditionnels. A titre d’exemple, la néo-banque N26 attire aujourd’hui 2 millions de clients en France et 200.000 clients en Belgique. « A l’heure où des banques comme HSBC ou ING quittent le territoire français, nous continuons à voir croître notre clientèle partout où nous sommes implantés », souligne Jérémie Rosselli, Directeur Général de N26 pour la France et le Benelux.

 

Cet établissement, lancé en Allemagne en 2015, a le statut d’une banque réglementée comme toutes les banques sur le territoire européen. Ses clients bénéficient donc de la garantie de 100.000 euros pour les dépôts. Cette banque digitale est totalement indépendante des établissements financiers traditionnels. Son actionnariat est composé des fondateurs et d’une série d’investisseurs institutionnels ou de fonds de private equity.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les néo-banques : un modèle de banque au quotidien »

A quoi ressemblera votre banque demain ?

Photo035Le secteur financier traditionnel trinque pour le moment avec des restructurations d’envergure. On parle de 3 158 postes de travail qui passeraient à la trappe chez ING Belgique. C’est la procédure Renault qui est engagée avec une procédure de licenciements collectifs. Le coup est dur pour le personnel et pour le pays. C’est aussi une restructuration du réseau d’agences qui est au menu avec le passage d’agences sous le statut d’indépendants moins coûteux et la réduction du réseau par la fermeture d’agences. La banque néerlandaise se met à l’heure de la globalisation. Elle va ainsi créer une plateforme unique pour la Belgique et les Pays-Bas en partageant l’infrastructure informatique et opérationnelle et en harmonisant les produits pour le Benelux.

Continuer la lecture sur Moneystore de « A quoi ressemblera votre banque demain ? »