Le Léviathan et l’inflation

@Pexels

Par Thomas Planell, Gérant-analyste chez DNCA

10 mai 1974 : la France subit le choc pétrolier. Ce soir-là, Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand, désormais tous deux au Panthéon de nos Présidents disparus, s’affrontent sur le plateau de l’ORTF. La lutte contre l’inflation qui progresse alors en mars de 12,2% en rythme annualisé est présentée comme le fer de lance du programme du candidat Mitterrand. Face aux propositions d’endettement et de nationalisation de la gauche, le Président Giscard d’Estaing tempère la fougue volontariste du programme socialiste : « les nationalisations ne font pas avancer l’économie » ; « la hausse des prix de l’arachide, nous n’y pouvons rien, elle est entièrement importée » répond-il à son adversaire.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le Léviathan et l’inflation »

Comment l’industrie du voyage tire l’inflation vers le bas

@Pexels

Par ABN AMRO Private Banking Belgique

La baisse des prix liés aux voyages devrait s’accompagner d’une désinflation plus large. L’inflation globale de la zone euro s’est effondrée depuis le début de l’année. La hausse globale de l’IPCH (Indice des Prix à la Consommation Harmonisé) est passée de 1,4% yoy (year on year, d’une année à l’autre) en janvier à -0,2% yoy en août. Qu’est-ce qui explique cette baisse et que nous réserve l’avenir?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment l’industrie du voyage tire l’inflation vers le bas »

Qu’est-ce que la règle de Taylor ?

@Pexels

Depuis la crise de 2008, les banques centrales interviennent davantage pour soutenir l’économie et les marchés. Elles interviennent sous forme de politiques monétaires qualifiées d’accommodantes. On parle de « quantitative easing » ou « assouplissement quantitatif » car, à l’instrument habituel des banques centrales, à savoir la fixation du taux d’intérêt officiel à court terme, s’est ajouté un gonflement du bilan des banques centrales. L’objectif a été de faire baisser les taux d’intérêt aussi à long terme.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que la règle de Taylor ? »

Le bois : Un investissement qui prend de la hauteur

@Pexels

Dans la classe des actifs réels (real assets), le bois présente plusieurs atouts. Il est possible d’investir dans un fonds qui se focalise, à la fois, sur les exploitations forestières et sur la chaîne de valeur de cette matière première. Mais pourquoi investir dans la filière bois ? En quoi consiste ce type d’investissement ? Quels en sont les avantages et inconvénients ? Analyse. Continuer la lecture sur Moneystore de « Le bois : Un investissement qui prend de la hauteur »

Qu’est-ce qu’une politique monétaire non-conventionnelle ?

@Pexels

On entend parler de politique monétaire conventionnelle ou non-conventionnelle. Mais qu’entend-on par là ? Quel est le rôle de la Banque centrale ? Quel a été l’impact de la crise financière de 2008 sur ces politiques monétaires ? Comment peut-on assurer de ce fait la stabilité des prix ? Toutes les réponses à ces questions dans la vidéo de la Banque de France ci-dessous Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce qu’une politique monétaire non-conventionnelle ? »

L’or, un investissement à considérer dans la crise ?

@Pexels

Cette question revient inlassablement durant chaque crise financière que nous traversons. L’or a toujours été considéré comme une valeur-refuge. Cette année, il réalise des performances étonnantes. Avec un gain de 11,3 %, il surperforme toutes les autres classes d’actifs. Le métal jaune est souvent considéré comme une assurance contre les chocs boursiers. Cependant, il présente également quelques inconvénients. Il a une volatilité importante et procure un rendement faible sur le long terme. Continuer la lecture sur Moneystore de « L’or, un investissement à considérer dans la crise ? »