Inde – MoneyStore

Hit-Parade des fonds : 2021, l’année nord-américaine

Selon les données fournies par Quantalys, ce sont les fonds investis en actions indiennes qui ont le mieux performé en 2021. Nous y avions déjà consacré un post en décembre. Les actions indiennes sont talonnées de près par les marchés canadien et américain. Les fonds investis sur ces marchés ont ainsi engrangé des performances supérieures à 30% sur l’année 2021. Comment explique-t-on ces belles performances ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-Parade des fonds : 2021, l’année nord-américaine »

Hit-parade des fonds : De fortes divergences entre pays émergents

Selon les données fournies par Quantalys concernant la performance des fonds à fin novembre 2021, on constate que certains pays émergents sortent du lot alors que d’autres s’enfoncent dans le marasme.

 

On remarque ainsi que l’Inde et la Russie sont les marchés d’actions qui ont le mieux performé depuis le début de l’année. En revanche, les marchés boursiers brésilien et, plus largement, sud-américains ont réalisé les moins bonnes performances au 30 novembre dernier. Il en résulte que les marchés de la zone EMEA (Europe, Middle East et Africa) ont largement surperformé les marchés d’Asie et d’Amérique latine cette année. Comment expliquer cette divergence de performance entre les pays émergents depuis le début de l’année ?

 

Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-parade des fonds : De fortes divergences entre pays émergents »

COP26 : Et après ?

Par DPAM

Et voilà c’est terminé ! La COP 26 de Glasgow, attendue comme la grande COP majeure après la COP 21 de Paris, a fermé ses portes et conclut ses débats dans 3 documents principaux  à savoir :

 

  • Le Pacte de Glasgow pour le climat (Glasgow Climate Pact)
  • Plan de mise en œuvre du financement climatique (Climate Finance Delivery Plan)
  • Le cadre de reporting des engagements de décarbonisation des pays dans le livre des règles de Paris

Continuer la lecture sur Moneystore de « COP26 : Et après ? »

La décennie de l’Asie : Anticiper la croissance

@Pexels

Par Vincent Juvyns, Stratégiste chez JPM AM

La hausse des revenus en Asie sera probablement l’enjeu économique et le thème d’investissement le plus important des années 2020. L’Asie concentre 60 % de la population mondiale. La Chine et l’Inde représentent chacune environ 18 % du total mondial. Parallèlement à l’augmentation des revenus, la classe moyenne asiatique devrait voir sa population croître. Cela stimulera considérablement la consommation. Par conséquent, l’Asie est une opportunité d’investissement qui mérite une plus grande place dans de nombreux portefeuilles.

Continuer la lecture sur Moneystore de « La décennie de l’Asie : Anticiper la croissance »

Pourquoi l’Asie va passer le relais de la croissance à d’autres pays émergents ?

@Pexels

Par Schroders

Cette année, les marchés émergents asiatiques ont pris un bon départ. On s’attend à un retournement. Trois raisons font penser que d’autres marchés émergents vont prendre le relais. Les perspectives pour les marchés émergents sont optimistes. En 2021, la croissance moyenne de ces marchés atteint 7 %. Mais une rotation pourrait s’opérer. À court terme, la Chine et les économies tournées vers l’exportation mènent la danse, grâce à une demande solide de biens de production. Mais cette reprise cyclique va ralentir dans le courant de l’année.

 

Le relais sera pris par d’autres pays émergents au fur et à mesure que les stocks se rempliront et que l’économie mondiale se redressera, ce qui fera glisser la demande des biens de production vers les services. Cela peut entraîner un retournement de la surperformance récente des marchés émergents asiatiques. En voici trois raisons :

Continuer la lecture sur Moneystore de « Pourquoi l’Asie va passer le relais de la croissance à d’autres pays émergents ? »

Actions émergentes : Défis et opportunités

@Pexels

Par Vincent Nichols, Spécialiste des investissements sur les actions émergentes chez BNPP AM

La pandémie de Covid-19 a frappé durement les économies et les sociétés, encore plus tragiquement dans les zones émergentes. Dans ce contexte, les actions émergentes ont continué à sous-performer les marchés développés. Quelles sont les perspectives et les opportunités de cette classe d’actifs ? Continuer la lecture sur Moneystore de « Actions émergentes : Défis et opportunités »

Quelles perspectives pour l’Inde ?

@Pexels

Par Arthur Jenck et Erik Joly, ABN AMRO Belgique

Depuis mi-2018, la croissance économique a fortement ralenti, en Inde passant de 8,0 % en glissement annuel au premier semestre 2018 à 5,0 % au deuxième trimestre 2019. Les facteurs de ce ralentissement sont à la fois internes et externes.

L’Inde est moins exposée à la conjoncture internationale que la Chine ou d’autres pays de l’Est de l’Asie. Pour autant, elle n’est pas immunisée contre le ralentissement du commerce international et de la croissance mondiale. La preuve en est : les investissements affichaient encore une croissance à deux chiffres l’an dernier.  Cette croissance a été ramenée à 3,5-4 % en glissement annuel au cours du premier trimestre de cette année.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelles perspectives pour l’Inde ? »

Hit-parade des fonds : L’Inde fait son retour

Source Quantalys

  • Les émergents redressent la tête

Depuis le début de l’année, les pays émergents redressent la tête sur les marchés boursiers. Après le Brésil et la Chine, c’est au tour de l’Inde de dégager, au cours du mois de mars dernier, de belles performances. Selon les données fournies par Quantalys , les fonds investis sur le marché indien ont dégagé une performance de 11% durant le mois de mars 2019.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-parade des fonds : L’Inde fait son retour »