COP26 : Et après ?

Par DPAM

Et voilà c’est terminé ! La COP 26 de Glasgow, attendue comme la grande COP majeure après la COP 21 de Paris, a fermé ses portes et conclut ses débats dans 3 documents principaux  à savoir :

 

  • Le Pacte de Glasgow pour le climat (Glasgow Climate Pact)
  • Plan de mise en œuvre du financement climatique (Climate Finance Delivery Plan)
  • Le cadre de reporting des engagements de décarbonisation des pays dans le livre des règles de Paris

Continuer la lecture sur Moneystore de « COP26 : Et après ? »

Environnement : Les 9 limites à ne pas dépasser

@Pexels

Par Pictet AM

En 2009, une équipe internationale de 26 chercheurs, menés par Johan Rockström du Stockholm Resilience Centre et Will Steffen de l’Université nationale australienne, publiait un article dans les revues Nature et Ecology and Society, dans lequel elle identifiait neuf limites planétaires (planetary boundaries) à ne pas dépasser si l’humanité veut pouvoir se développer dans un écosystème sûr, c’est-à-dire évitant les modifications brutales, non-linéaires, potentiellement catastrophiques et difficilement prévisibles, de l’environnement.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Environnement : Les 9 limites à ne pas dépasser »

L’Asie, à la fois responsable et victime du changement climatique

@Pexels

Par BNPP AM

 

Les pays asiatiques ont récemment démontré leur volonté de lutter contre le changement climatique, la Chine, le Japon et la Corée du Sud s’étant engagés à atteindre des émissions nettes nulles. La région est-elle en train de rattraper son retard ?

 

Le changement climatique a des répercussions considérables sur l’Asie, notamment en termes de risques physiques avec une forte augmentation du nombre de catastrophes naturelles. Il suffit de penser à la multiplication des typhons et des épisodes de sécheresse que la région a connus. Il est donc essentiel d’agir sur les questions climatiques. Selon le WWF, si les objectifs climatiques ne sont pas atteints, le nombre de personnes souffrant chaque année d’inondations en Asie du Sud pourrait passer de 13 à 94 millions.

Continuer la lecture sur Moneystore de « L’Asie, à la fois responsable et victime du changement climatique »

Quel est l’impact des prix du carbone sur les portefeuilles ?

@Pexels

Par Vincent Juvyns, Global Market Strategist, J.P. Morgan Asset Management

Cela fait des années que les responsables européens s’appliquent à lutter contre le changement climatique. Le lancement en 2005 du système d’échange de quotas d’émission (SEQE) au sein de l’Union européenne, le tout premier marché du carbone au monde, a été le fondement des efforts politiques de la zone. Depuis, le SEQE a été réactualisé à plusieurs reprises afin d’accompagner les ambitions climatiques croissantes de l’Europe. Les changements s’accélèrent encore puisque l’Union européenne a accepté de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d’au moins 55 % d’ici 2030.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quel est l’impact des prix du carbone sur les portefeuilles ? »

Le futur de l’immobilier coté sera durable !

@Pexels

Par Florent Griffon, Responsible Investment Specialist chez DPAM

Historiquement, les stratégies d’investissement immobilier et l’investissement durable ne semblaient pas aller bien ensemble. Les approches traditionnelles de développement durable étaient mal adaptées aux spécificités du secteur immobilier. L’offre de stratégies immobilières durables restait donc limitée. Pourtant, depuis quelques années, les sociétés foncières ont commencé à développer leur reporting extra-financier. Cela améliore la disponibilité des données ESG.

Ce reporting facilite aussi le travail des investisseurs ESG en rendant plus aisée la mise en place de stratégies d’investissement durables en immobilier coté. De cette façon, un cercle vertueux s’établit progressivement. En effet, la demande des investisseurs pour des stratégies d’immobilier durable encourage les entreprises à s’aligner sur les exigences de durabilité.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le futur de l’immobilier coté sera durable ! »

Ma banque est-elle suffisamment verte ?

@Pexels

Les banques financent à travers leurs crédits des activités plus ou moins polluantes. Les compagnies d’assurance et les gestionnaires d’actifs peuvent, eux aussi, orienter leurs investissements vers des sociétés qui s’engagent dans une optique plus environnementale. Mais comment s’y retrouver ? Comment savoir si une banque s’engage à mettre en place une procédure qui lui permet de mesurer les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées à son portefeuille de crédits et d’investissements ?

Pour répondre à ce besoin, une norme mondiale de comptabilisation des GES vient d’être lancée. On parle de la norme PCAF pour Partnership for Carbon Accounting Financials. Il s’agit bien d’une norme et non pas d’une réglementation, ni d’une obligation contraignante.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Ma banque est-elle suffisamment verte ? »