Le futur de l’immobilier coté sera durable !

@Pexels

Par Florent Griffon, Responsible Investment Specialist chez DPAM

Historiquement, les stratégies d’investissement immobilier et l’investissement durable ne semblaient pas aller bien ensemble. Les approches traditionnelles de développement durable étaient mal adaptées aux spécificités du secteur immobilier. L’offre de stratégies immobilières durables restait donc limitée. Pourtant, depuis quelques années, les sociétés foncières ont commencé à développer leur reporting extra-financier. Cela améliore la disponibilité des données ESG.

Ce reporting facilite aussi le travail des investisseurs ESG en rendant plus aisée la mise en place de stratégies d’investissement durables en immobilier coté. De cette façon, un cercle vertueux s’établit progressivement. En effet, la demande des investisseurs pour des stratégies d’immobilier durable encourage les entreprises à s’aligner sur les exigences de durabilité.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le futur de l’immobilier coté sera durable ! »

Ma banque est-elle suffisamment verte ?

@Pexels

Les banques financent à travers leurs crédits des activités plus ou moins polluantes. Les compagnies d’assurance et les gestionnaires d’actifs peuvent, eux aussi, orienter leurs investissements vers des sociétés qui s’engagent dans une optique plus environnementale. Mais comment s’y retrouver ? Comment savoir si une banque s’engage à mettre en place une procédure qui lui permet de mesurer les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées à son portefeuille de crédits et d’investissements ?

Pour répondre à ce besoin, une norme mondiale de comptabilisation des GES vient d’être lancée. On parle de la norme PCAF pour Partnership for Carbon Accounting Financials. Il s’agit bien d’une norme et non pas d’une réglementation, ni d’une obligation contraignante.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Ma banque est-elle suffisamment verte ? »

Changement climatique et investissement : quel impact sur les portefeuilles ?

@Pexels

Par Vincent Juvyns, Global Market Strategist. J.P. Morgan Asset Management

Partout dans le monde, les décideurs politiques manifestent un engagement croissant dans la lutte contre le changement climatique. Il faut dire que les preuves continuent de s’accumuler. Dans les grandes villes, après un déclin lors des confinements liés au Covid-19, les émissions de gaz à effet de serre (GES) ont enregistré une reprise en V, tandis que 2020 s’annonce comme la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée. De récents événements rendent les conséquences du réchauffement planétaire plus visibles, galvanisant ainsi l’opinion publique dans son soutien au passage à un système énergétique à faibles émissions de carbone.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Changement climatique et investissement : quel impact sur les portefeuilles ? »