Investir, oui ! Mais pas sans déterminer son profil d’investisseur

@Pexels

Par AG Insurance

Avant d’orienter leurs clients vers l’une ou l’autre solution d’investissement, les organismes financiers ont l’obligation légale de dresser leur profil d’investisseur. Voici un aperçu des principaux types de profils et des raisons qui rendent cette étape incontournable.

 

  • Qu’entend-t-on par « profil d’investisseur » ?

Dresser un profil d’investisseur permet de faire le point sur la situation ainsi que la tolérance au risque de chaque investisseur potentiel. En effet, investir son argent peut être assorti de pertes, d’où l’importance de déterminer correctement son profil. Certaines personnes privilégient la sécurité là ou d’autres préféreront miser sur un rendement élevé, quitte à exposer leur capital à davantage de risques (et donc de pertes). Il s’agit par ailleurs (en théorie) d’une « règle proportionnelle ». Plus le niveau de risque est élevé, plus le rendement potentiel l’est également. Inversement, plus l’investissement est sécurisé, plus le rendement potentiel est en principe faible.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Investir, oui ! Mais pas sans déterminer son profil d’investisseur »

Comment éviter les arnaques liées aux cryptomonnaies et aux ICO ?

@Pexels

A la recherche de performance et de davantage de rendement pour leurs placements, certains investisseurs sont tentés par des investissements en cryptomonnaies (Bitcoin, Ether, Ripple,…) ou par des Initial Coin Offering (ICO). Les ICO sont des levées de fonds effectuées en monnaies digitales et pour lesquelles les nouveaux actionnaires ne reçoivent pas des parts de la société comme dans une levée de fonds classique mais des « tokens », c’est à dire des jetons numériques qui leur donnent des droits comme la capacité d’acheter les services de l’entreprise ou de bénéficier de droits plus classiques comme des dividendes ou un droit de vote à l’assemblée générale des actionnaires.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment éviter les arnaques liées aux cryptomonnaies et aux ICO ? »

Attention aux crédits hypothécaires bullets liés à une assurance-vie !

Nous reprenons ci-après le texte intégral d’un communiqué de la FSMA concernant les crédits hypothécaires à terme fixe dont les intérêts sont payés mensuellement et dont le capital est remboursable en une fois au terme d’un contrat d’assurance. Ces crédits sont qualifiés de crédits « bullets ». 

« L’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) et le SPF Economie mettent en garde contre certaines formules de financement d’un achat immobilier qui combinent un crédit hypothécaire et un contrat d’assurance-vie de la branche 21 ou 23.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Attention aux crédits hypothécaires bullets liés à une assurance-vie ! »

Comment vérifier qu’un fonds est commercialisé en Belgique ?

Dans la multitude des fonds qui existent sur le marché, comment être certain qu’une sicav mentionnée dans la presse ou dont on a entendu parler est bien commercialisée sur le marché belge et est destinée au grand public ?

La recherche n’est pas évidente et peut s’avérer, à bien des égards, assez fastidieuse. Le premier point est de trouver le code ISIN du fonds et sa dénomination exacte. Le code ISIN est le numéro qui est propre à chaque fonds c’est, en quelque sorte, ce qui équivaudrait au numéro national pour les personnes physiques.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment vérifier qu’un fonds est commercialisé en Belgique ? »

Qu’est-ce que le LEI ?

@Pexels

LEI pour Legal Entity Identifier est un identifiant à 20 caractères qui permet d’identifier à travers le monde les entités juridiques qui effectuent des transactions financières sur des titres cotés. C’est, en quelque sorte, au niveau mondial, l’équivalent du numéro national pour les citoyens d’un pays.

Pourquoi faut-il obtenir un LEI lorsqu’on est une société ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que le LEI ? »

Mise en garde par la FSMA contre certaines activités

Nous pensons utile de publier une mise en garde de la FSMA concernant les agissements de certaines sociétés sur le terriotire belge. Voici le texte intégral d’une mise en garde de l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) contre les activités de Questra Holdings, Questra World et Atlantic Global Asset Management, des sociétés qui proposent en Belgique des offres d’investissement.

« En dépit de ses précédentes mises en garde, la FSMA continue de recevoir des questions de consommateurs au sujet de Questra Holdings, Questra World et Atlantic Global Asset Management, indiquant que ces sociétés sont toujours actives en Belgique.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Mise en garde par la FSMA contre certaines activités »