Vers la fin des néo-banques ?

@Pexels

Lors de leur arrivée dans le secteur financier, les néo-banques apparaissaient comme de véritables challengers pour les banques traditionnelles. Offrant un service exclusivement digital, elles répondaient aux demandes d’un public jeune. Rapide et sans frais, cette offre était particulièrement adaptée aux millenials. « Les néo-banques se sont rapidement fait un nom au cours des dernières années. Revolut et N26 ne sont pas encore des noms familiers, mais elles ont réussi à impressionner les investisseurs, les journalistes et les clients par leur volonté de perturber les banques en place en offrant une expérience bancaire plus pratique et plus fluide », explique Jeroen Dossche, Partner chez Capco.

Mais qu’en est-il aujourd’hui ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Vers la fin des néo-banques ? »

FinTechs dans les pays émergents : une solution inclusive !

@Pexels

Par BNP Paribas AM

Dans de nombreux marchés émergents, les lacunes du système bancaire ont limité la croissance des entreprises, freiné la demande des consommateurs et entravé la croissance économique globale. Cela s’explique en partie par la réticence des banques traditionnelles à s’engager vis à vis des moins riches, des personnes à faibles revenus et des petites et micro-entreprises. En conséquence, des millions de personnes n’ont pas accès à des services financiers, tels qu’un compte bancaire, un compte d’épargne ou tout autre compte de transaction, et sont « non bancarisés ». Ils sont financièrement « exclus ». Continuer la lecture sur Moneystore de « FinTechs dans les pays émergents : une solution inclusive ! »

Covid-19 : Quel impact sur le secteur bancaire et les FinTechs?

@Pexels

La crise du coronavirus a mis en exergue certains aspects qui ont marqué plus spécifiquement le secteur financier. Fraudes, cyber-attaques, blanchiment d’argent ont connu une certaine recrudescence. Par ailleurs, on a assisté à une croissance importante des paiements digitaux. La banque numérique fait désormais partie du quotidien des citoyens de nombreux pays. Dans cet environnement, les FinTechs ont une place à prendre. Continuer la lecture sur Moneystore de « Covid-19 : Quel impact sur le secteur bancaire et les FinTechs? »

Banques et FinTechs : Une nécessaire alliance

@Pexels

Quand les FinTechs ont fait leur apparition dans le paysage financier, les perspectives de disruption semblaient inévitables. Ces nouveaux challengers allaient bousculer le système existant. Les FinTechs étaient prêtes à tout balayer en procurant des services moins chers, plus transparents, plus rapides et efficaces. Mais, aujourd’hui, on constate que peu de challengers ont véritablement réussi à bousculer les banques dans leurs modèles d’affaire. Quelques néo-banques se taillent une part de marché auprès des millenials. Mais, au-delà de cette réussite, on assiste plutôt à des collaborations de plus en plus nombreuses entre les banques traditionnelles et les FinTechs. Continuer la lecture sur Moneystore de « Banques et FinTechs : Une nécessaire alliance »

Comment les FinTechs peuvent répondre aux enjeux  sociétaux

@Pexels

Lors du Digital Finance Summit qui s’est déroulé à Bruxelles en novembre 2019, il a été question du rôle que les FinTechs jouent dans la société. Climat, migrations : les choses bougent dans ce domaine.

Climat et FinTechs

Les FinTechs peuvent-elles sauver la société du changement climatique ? Quel rôle peuvent-elles concrètement jouer dans ce domaine ? « Il convient de mettre en place des outils pour le secteur financier qui permettent d’atteindre les objectifs en matière de changement climatique. Pour cela, il faut aussi travailler avec l’Union Européenne et avec chaque gouvernement. On a besoin d’investissements pour atteindre ces objectifs », souligne Nicola Koch, Project Manager chez 2° Investing Initiative.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment les FinTechs peuvent répondre aux enjeux  sociétaux »

A suivre dans les FinTechs : les activateurs d’écosystèmes

@Pexels

Par Robeco

Le boom des FinTechs et des paiements électroniques ne s’essouffle pas. Lorsqu’il s’agit d’adopter de nouveaux modes de paiements (basés sur la biométrie ou la reconnaissance faciale, par exemple), les marchés émergents se posent en champions. Les économies développées sont également en train de passer aux paiements dématérialisés, mais pas pour les mêmes raisons. Les entreprises B2B qui fournissent des solutions de paiement aux professionnels seront le prochain segment de croissance de ce marché.

Continuer la lecture sur Moneystore de « A suivre dans les FinTechs : les activateurs d’écosystèmes »