FED – MoneyStore

Les raisins de la patience

Par Thomas Planell, Gérant – analyste chez DNCA

 

 

Durant un bear market l’effondrement des prix dilapide le capital, le temps éprouve les nerfs et la patience des investisseurs. Neuf mois après cette première semaine de janvier au cours de laquelle Jérôme Powell a décidé d’enterrer l’ère des taux réels négatifs, les portefeuilles continuent de subir l’une des mises à l’épreuve les plus violentes des 120 dernières années.

 

Il faut remonter à la Grande Dépression des années 30, Pearl Harbour ou au choc pétrolier des années 1970 pour retrouver la mémoire d’un massacre aussi brutal du portefeuille diversifié. En 2022, une allocation 60/40 en actions du S&P500 et en bons du Trésor américain cède plus de 21%. En 2008, 14%. En 1969, 7%. A l’avènement de la guerre du Pacifique, près de 9%. Deux ans après le krach de 1929, 27,5%. Rarement en dehors de ces épisodes extrêmes les actifs à taux fixes et les actions ont été autant corrélés dans leur chute.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les raisins de la patience »

Banques centrales campées sur leur position et prévisions moroses pour les bénéfices

Par NNIP

Alors que la Fed et la BCE confirmaient leur détermination à maintenir une politique monétaire restrictive pour éviter que les prévisions d’inflation ne deviennent incontrôlables, les actifs à risque continuent de chuter. Pour le moment, la pression croissante sur la croissance économique ne suffit pas à pousser les banquiers centraux à modérer leur position de durcissement. Les discours agressifs prononcés par le président de la Fed, Jerome Powell, et le membre du directoire de la BCE, Isabel Schnabel, lors du sommet de Jackson Hole, ont une fois de plus montré qu’un assouplissement de la politique avant la fin de l’année était peu probable. Aux États-Unis, l’inflation globale pourrait être modérée dans les prochains mois, mais elle restera probablement trop élevée pour être confortable. Dans la zone euro, la hausse des prix de l’énergie signifie que le pic d’inflation semble loin d’être atteint.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Banques centrales campées sur leur position et prévisions moroses pour les bénéfices »

Plus vite, plus haut, plus fort

Par Clément Inbona, gérant de fonds d’investissement, La Financière de l’Echiquier.

La devise olympique caractérise à merveille le défi auquel la Banque Centrale Européenne (BCE) est actuellement confrontée. 

Plus vite, car il y a urgence à freiner l’activité économique afin d’éviter qu’une surchauffe pérenne des prix finisse par s’auto-alimenter. Plus haut, car, après 10 années de taux faibles voire négatifs, les taux directeurs atteignent des niveaux inexpérimentés depuis plus d’une décennie. Plus fort, enfin, car l’amplitude des hausses annoncées ces derniers mois est inédite en si peu de temps : 50 points de base en juillet, puis 75 lors de la réunion du 8 septembre, soit +1,25% en à peine deux mois, bien au-delà des directives annoncées en juin dernier.

Le gaz : une épée de Damoclès pour l’économie

Par le Dr Volker Schmidt, gestionnaire de portefeuille senior chez Ethenea Independent Investors S.A.

 

La menace de pénurie de gaz plane actuellement comme une épée de Damoclès au-dessus de tous les pronostics économiques. Analysons l’impact de la réduction du gaz sur l’économie, l’évolution de l’inflation et des taux d’intérêt et la menace d’une récession.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le gaz : une épée de Damoclès pour l’économie »

Technologies de rupture : garder le cap malgré la volatilité !

Par Pamela Hegarty, BNPP AM

Le secteur technologique a subi une correction spectaculaire et une volatilité élevée ces derniers mois. Le temps est venu de réexaminer les perspectives de l’investissement thématique lié aux technologies de rupture. On peut rester confiants dans les perspectives à long terme de cette thématique de croissance à long terme car de nombreuses entreprises initiatrices, et bénéficiaires, de la transformation numérique offrent de très bonnes opportunités d’investissement.

 

Passons en revue les facteurs de risque, les opportunités et les principaux sujets faisant débat. Analysons également de plus près le rôle fondamental que peuvent jouer les semi-conducteurs dans le cadre de la transformation numérique.[1]
Continuer la lecture sur Moneystore de « Technologies de rupture : garder le cap malgré la volatilité ! »

Changement de boussole pour les marchés ?

Par Clément Inbona, gérant de fonds d’investissement, La Financière de l’Echiquier

Après un premier semestre focalisé sur l’inflation, les investisseurs sont-ils en train de s’en détourner pour porter leur attention sur le ralentissement de la croissance mondiale ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Changement de boussole pour les marchés ? »

An II : Le sac de la croissance

Par Thomas Planell, Gérant-analyste chez DNCA

Le début d’année est le temps des grandes manœuvres où l’on se prépare aux conflits à venir. Les attentes économiques et financières sont formulées, l’allocation stratégique élaborée. Mais au levant de l’an II post Covid, les combats ont déjà fait rage sans que l’on ait eu le temps de dresser les pavillons des camps de guerre.

 

 

Continuer la lecture sur Moneystore de « An II : Le sac de la croissance »