Populisme : causes, dérives et conséquences en portefeuille

Le Brexit, l’élection de Donald Trump comme président des Etats-Unis et la montée en puissance des partis extrémistes tant de droite que de gauche démontrent à quel point le populisme et les thèses nationalistes se répandent. Dans ce cadre, on pourrait se poser la question de savoir si la montée de ce phénomène n’est pas due aux effets de la globalisation grandissante de l’économie. Quels en sont les causes et les effets en portefeuille ? Analyse avec Etienne de Callataÿ, Président d’Orcadia Asset Management.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Populisme : causes, dérives et conséquences en portefeuille »