Existe-t-il vraiment une pénurie de main d’œuvre ?

@Pexels

Par Erik Joly et Arthur Jenck, ABN AMRO Private banking (Belgique)

On peut se poser la question de savoir si la pénurie de main d’œuvre peine vraiment à rencontrer la demande ?

Ce mois-ci, la reprise de la zone euro s’est accélérée après l’assouplissement plus tôt que prévu des confinements en mai. En conséquence, les prévisions de croissance pour 2021 ont été revues à la hausse à 4,5%. On s’attend maintenant à ce que le PIB revienne à son niveau pré-pandémique au premier trimestre 2022, soit un trimestre plus tôt que les attentes précédentes. La croissance devrait rester forte pour le reste de l’année, même si le rythme de croissance se calmera au cours des prochains mois. En effet, aux États-Unis, la dynamique de reprise a déjà atteint un sommet.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Existe-t-il vraiment une pénurie de main d’œuvre ? »

Place à l’Europe dans les portefeuilles ?

@Pexels

Par Deutsche Bank Belgique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En résumé :

 

  • Depuis quelques mois, presque toutes les bourses grimpent vers les sommets.
  • Les investisseurs ont néanmoins tout intérêt à garder les mains sur le guidon, et à envisager si nécessaire de prendre un chemin de traverse.
  • Les actions européennes profitent de leur profil cyclique. Elles bénéficient aussi traditionnellement d’une décote qui est actuellement relativement élevée.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Place à l’Europe dans les portefeuilles ? »

Des giboulées en avril ?

@Pexels

Par Thomas Planell, Gérant-analyste chez DNCA

 

Historiquement, l’arrivée du printemps est propice aux nouvelles entreprises, et particulièrement à celles qui touchent à l’exercice de la guerre. A la faveur de conditions météorologiques plus clémentes, les guerriers francs avaient pour usage depuis les temps mérovingiens de se réunir au champ de mars, qui, se couvrant du vert des pousses nouvelles, s’offrait comme lieu d’assemblée où l’on convenait des prochaines campagnes militaires. Sous la « Cinquième », c’est le temps fort, autrement belliqueux, des « prises de distance » dans le camp de la majorité, des déclarations de « disponibilité » dans l’opposition, à quelques mois des traditionnelles universités d’été. En cette période particulière, celle du premier anniversaire du krach financier qui suivit la pandémie, les parades se font sous l’étendard de la relance, les grandes manœuvres sont budgétaires, les doctrines sont industrielles.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Des giboulées en avril ? »

Pandémie : Quel impact sur la croissance ?

@Pexels

Par NNIP

Les marchés sont axés sur la reprise économique, mais l’horizon reste sombre à court terme. La Chine semble avoir maîtrisé les mutations du virus. Mais il en va autrement pour le reste du monde émergent.

Malgré une volatilité un peu plus importante ces dernières semaines sur les marchés financiers, l’appétit pour le risque reste globalement sain. Les attentes à plus long terme quant à une forte reprise compensent toujours les nouvelles négatives relatives au coronavirus.

Toutefois, à court terme, les chiffres toujours élevés des infections aux États-Unis et en Europe, les nouveaux foyers d’infections en Chine et les importants revers de vaccination, en particulier en Europe, font qu’il sera difficile pour les gouvernements de lever les restrictions de mobilité dans un avenir proche. Dans plusieurs pays, il est plus probable que les restrictions soient encore plus nombreuses. La perspective d’un confinement plus long et plus strict a un impact négatif sur la confiance des entreprises et des consommateurs.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Pandémie : Quel impact sur la croissance ? »

Qu’est-ce que les ELTIF ?

@Pexels

La crise sanitaire liée au Covid-19 a provoqué une récession économique. Après les mesures de soutien qui ont été enclenchées, viendront les mesures de relance de la croissance. Il faut alors se préoccuper de la manière et des outils qui seront utilisés pour permettre cette relance.

Au-delà des impôts qui pourraient être levés, on devra aussi envisager de canaliser les flux financiers vers cette relance économique. On pourrait diriger l’épargne vers le financement de projets d’infrastructures, vers le financement des petites entreprises via le private equity ou vers un soutien aux PME. Il existe un instrument qui permettrait de lever des fonds auprès des investisseurs institutionnels et auprès du grand public pour mobiliser les ressources des investisseurs privés et leur permettre d’investir directement dans des projets concrets et proches d’eux. Il s’agit des ELTIF pour European long-term investment funds.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que les ELTIF ? »

40 ans pour sauver la planète

@Pexels

Par Thomas Planell, Gérant-analyste chez DNCA

Devant les Nations Unies, Xi Jinping a récemment créé la surprise en révélant pour la première fois les objectifs de la Chine en matière de réduction des émissions de CO2.
Le principal émetteur de carbone atteindra son pic d’émissions en 2030. À partir de là, le pays inversera la tendance afin de devenir « carbone neutre » en 2060. Les modalités du nouveau plan sont inconnues. L’horizon de temps est lointain. L’objectif est ambitieux, mais le signal politique est fort. Les engagements chinois en matière d’écologie deviennent une arme géopolitique, une monnaie d’échange. Continuer la lecture sur Moneystore de « 40 ans pour sauver la planète »