Comment investir en obligations gouvernementales ?

DSCN2500 - Version 2Pour beaucoup d’investisseurs, les obligations d’Etat ont perdu de leur attrait. Autrefois considérées comme des placements de bon père de famille, comme des matelas assurant la sécurité des portefeuilles, beaucoup d’entre elles ont déçu leurs détenteurs pour diverses raisons. Avec la crise des dettes souveraines en 2011, bon nombre de détenteurs d’obligations grecques, italiennes, espagnoles ou portugaises ont eu des sueurs froides. Quant aux investisseurs qui ont des obligations de l’Etat allemand en portefeuille (Bunds), ils pleurent sur les rendements qui ont fondu comme neige au soleil. Dès lors, peut-on dire que le glas a sonné pour les obligations gouvernementales ? En réalité, ces obligations ont encore des attraits. Comment les détecter pour intégrer cette classe d’actif en portefeuille ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment investir en obligations gouvernementales ? »

Où en est-on dans la durabilité des états ?

DSCN2500Comme chaque année, Petercam publie son rapport sur l’aspect durable des états. Sans surprise, ce sont une fois de plus des états du Nord de l’Europe qui sont dans le trio de tête: la Norvège, le Luxembourg et la Suède. « Cela nous frappe de voir à quel point ces pays sont en avance en termes de corporate governance dans les entreprises. La diversité et la responsabilité des conseils d’administration sont toujours mises en évidence. Ils sont plus avancés aussi dans leur législation, l’indépendance des conseils et dans l’intégration des personnes plus âgées et des jeunes. La durabilité d’un état s’inscrit aussi à travers la durabilité des entreprises », explique Ophélie Mortier, Coordinatrice ISR chez Petercam.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Où en est-on dans la durabilité des états ? »

Les obligations d’État sont chères : la diversification reste de mise

Par Dexia AM

La chute vertigineuse des taux d’intérêt n’a rien de surprenant dans le climat économique morose qui règne depuis que les banques centrales ont été contraintes d’adopter une politique d’assouplissement monétaire après l’éclatement de la bulle du crédit. Le résultat des mesures prises par les Banques Centrales et la fuite massive des investisseurs vers des titres de qualité ont permis aux obligations d’État tant européennes qu’américaines d’enregistrer une performance à deux chiffres au cours des dernières années.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les obligations d’État sont chères : la diversification reste de mise »

La dette gouvernementale en 2013 : l’année de la prudence

Par Dexia AM

La baisse des taux obligataires n’est pas une surprise. Depuis l’éclatement de la bulle du crédit privé dans les pays développés, les banques centrales n’ont eu d’autres choix que de pratiquer une politique de taux zéro, combinée à l’achat massif de titres d’Etat. Elles avaient ainsi pour but délibéré d’orienter les taux longs à la baisse alors que la dette publique s’accumulait.

Continuer la lecture sur Moneystore de « La dette gouvernementale en 2013 : l’année de la prudence »

Comment investir de façon éthique en obligations ?

Il est possible de composer un portefeuille ISR qui tienne compte d’une sélection durable dans le domaine des obligations gouvernementales. Cette approche consiste à analyser et à classer les Etats selon leur degré de développement durable. Dans ce cadre, des modèles sont mis en place qui permettent de quantifier « les pays qui garantissent la liberté de leurs citoyens, qui investissent dans le développement et le bien-être des habitants (enseignement, soins de santé), des pays qui respectent l’environnement et qui prennent leur responsabilité en matière internationale ».

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment investir de façon éthique en obligations ? »