ESG – MoneyStore

Tokenisation des obligations : quelles opportunités ?

Par Stefan Brinaru, BNP Paribas Asset Management

La blockchain, et notamment la tokenisation, est susceptible de changer la donne en matière de financement et de négociation des titres non cotés. La technologie de la blockchain peut simplifier, faciliter et accélérer les transactions. Elle peut s’employer pour toutes les classes d’actifs, y compris pour les actifs durables sur le plan environnemental, comme, par exemple, des actions ou des obligations émises par une société de production d’énergie solaire.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Tokenisation des obligations : quelles opportunités ? »

Petit déjeuner financier : Placements durables : 4 leçons-clefs avant d’investir

La crise de l’énergie et la montée de l’inflation viennent s’ajouter à un contexte de dérèglement climatique qui était déjà préoccupant. Toutes nos façons de vivre, de consommer, de nous loger, d’investir sont bousculées et vont devoir changer. Comment aborder les placements à long terme dans cette optique ? Pour vous éclairer dans ce domaine,

 

 

 

et

 

vous invitent au petit déjeuner financier en présentiel sur le thème

 

Placements durables : 4 leçons-clefs avant d’investir

 

Le mardi 22 novembre 2022

 

 

animé par Isabelle de Laminne, chroniqueuse à La Libre Belgique et blogueuse MoneyStore.be qui recevra

 

Didier Devreese, Head of Sales & Marketing chez NN IP Belgique

 

 

 

 

 

 

 

et

 

Christel Dumas, Professeur à l’ICHEC Brussels Management School

 

 

 

Continuer la lecture sur Moneystore de « Petit déjeuner financier : Placements durables : 4 leçons-clefs avant d’investir »

Les investisseurs belges s’intéressent de plus en plus aux fonds durables

Par Schroders

 

Selon l’enquête Schroders Global Investor Study 2022, les investisseurs belges se concentrent sur l’allocation dans des fonds qui répondent à leurs besoins et principes personnels. Ils sont de plus en plus attirés par les fonds durables, principalement en raison de l’environnement. Mais lorsqu’il s’agit de changer le comportement des entreprises, les investisseurs belges veulent également avoir un impact sur des aspects sociaux tels que le traitement du personnel.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les investisseurs belges s’intéressent de plus en plus aux fonds durables »

Placements : qu’est-ce que le stewardship ?

Le stewardship en investissement signifie la surveillance du capital investi d’un point de vue responsable dans le but de générer des avantages durables pour l’économie, l’environnement et la société. Cette notion est aussi plus ciblée dans certains cas. Le stewardship est alors considéré comme l’utilisation, par les investisseurs, des droits des actionnaires pour influencer les entreprises dans lesquelles ils investissent. Il s’agit d’une politique de bonne gestion, de bonne conduite et de guidance dans les investissements qualifiés de durables ou responsables.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Placements : qu’est-ce que le stewardship ? »

Exercice des droits de vote : un moyen de peser sur le comportement ESG des entreprises

Par Rachida Mourahib, Global Head of ESG Research, ODDO BHF Asset Management & Private Equity

L’engagement actionnarial s’est généralisé ces dernières années parmi les investisseurs qui souhaitent jouer un rôle pour influer sur les activités ou le comportement des entreprises dans lesquelles ils investissent. En effet, la pratique du dialogue et l’exercice des droits de vote constituent aujourd’hui les stratégies d’investissement responsable les plus utilisées après l’application des filtres d’exclusion.

 

D’une part, la réglementation demande de publier davantage d’informations sur les initiatives de dialogue et de gestion actionnariale. D’autre part, les investisseurs conviennent que le fait d’anticiper les potentiels risques et opportunités associés à la durabilité aideront les entreprises à générer de la valeur à long terme.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Exercice des droits de vote : un moyen de peser sur le comportement ESG des entreprises »

Où en est-on dans le « say on climate » ?

Par Ophélie Mortier, DPAM

Nous en avions parlé dans le blog du 24 juin 2021, les résolutions à l’assemblée générale des entreprises sur le « say on climate » continuent à s’amplifier. Elles ont été un sujet majeur de la saison de vote 2022.

 

Pour rappel, le « Say on Climate » est une résolution qui figure à l’ordre du jour des assemblées générales. Elle peut être déposée par l’entreprise elle-même ou par ses actionnaires, afin que ces derniers votent chaque année sur la politique climatique des sociétés cotées et assurent ainsi un dialogue permanent autour des défis écologiques. La société espagnole Ferrovial était à l’avant-garde. Depuis lors, la demande n’a cessé d’augmenter.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Où en est-on dans le « say on climate » ? »

L’engagement, ou comment dialoguer avec les entreprises

Par NNIP

La meilleure façon de contribuer à un monde plus équitable et durable est d’investir de manière responsable. Et le dialogue autour des critères ESG avec les entreprises peut aider à résoudre certains problèmes.

 

Un gestionnaire d’actifs responsable se doit d’être un investisseur actif et engagé dans la vie des entreprises qu’il soutient et dans lesquelles il investit pour le compte de ses clients. Ceci peut se faire à différents niveaux et notamment via l’actionnariat actif et la participation aux assemblées générales.

Continuer la lecture sur Moneystore de « L’engagement, ou comment dialoguer avec les entreprises »

ESG et impact : les deux faces d’une même médaille

Par DPAM

Le défi du durable ne se relèvera pas à coups de notations, il exige une approche active et de la recherche. Au moment où la majorité des investisseurs reconnaît les avantages de l’investissement durable, deux célèbres personnalités américaines élèvent leurs voix pour critiquer ce dernier. Mike Pence, ancien vice-président des Etats-Unis, a récemment manifesté son opposition à une réglementation ESG centrée sur le climat. Cette prise de position n’a cependant rien de très surprenant puisqu’elle émane d’une personne connue pour son scepticisme vis-à-vis du changement climatique.

 

Continuer la lecture sur Moneystore de « ESG et impact : les deux faces d’une même médaille »