Le rapport du GIEC change-t-il quelque chose ?

@Pexels

Par Andy Howard, Responsable mondial de l’Investissement durable chez Schroders

 

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié son sixième rapport d’évaluation (AR6). Ce rapport, qui a défrayé la chronique à travers le monde, dresse un portrait sans appel de la situation à l’approche de la COP26, qui réunira les dirigeants du monde entier en vue de convenir de la suite à donner à l’action mondiale visant à relever le défi majeur de notre époque.

 

En tant qu’investisseurs internationaux, la voie à suivre est claire. Le dernier rapport du GIEC souligne l’ampleur du défi à venir et insuffle un nouvel élan à l’action politique et à la pression sociale, mais ne modifie en rien la destination finale.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le rapport du GIEC change-t-il quelque chose ? »

De la ferme à l’assiette: vers un système alimentaire européen plus sain et plus durable

@Pexels

Par DPAM

Le 16 septembre 2020 peut être considéré comme un nouveau jalon dans l’histoire de la politique climatique européenne. Dans le cadre du Green Deal déjà annoncé, la Commission européenne s’est prononcée sur un nouvel objectif de réduction des émissions plus ambitieux à l’horizon 2030. L’objectif actuel de réduction de 40% sera porté à 55%, afin d’atteindre la neutralité climatique d’ici 2050.

L’une des pierres angulaires du Green Deal est la politique d’approvisionnement alimentaire durable, la stratégie dite «de la ferme à l’assiette». Il faut savoir que l’ensemble de la chaîne de valeur associée au secteur alimentaire représente environ un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Le principal contributeur est l’industrie de la viande, suivie de l’industrie des cultures, principalement en raison de l’utilisation d’engrais (voir la figure ci-dessous).

Continuer la lecture sur Moneystore de « De la ferme à l’assiette: vers un système alimentaire européen plus sain et plus durable »