Covid-19 : Quel avenir pour les générations futures ?

@Pexels

Par DPAM

Le Covid-19 a remis en avant l’importance du facteur social et, en particulier, du capital humain comme capital essentiel de l’entreprise. C’est la responsabilité de l’employeur de mettre en place des mesures de prévention et de protection de sa main d’œuvre afin, d’une part, d’assurer la continuité de l’activité économique mais également, d’autre part, de s’assurer le soutien de l’employé. Ce dernier  se sent concerné et fait partie intégrante du projet et a, dès lors, envie d’y contribuer. Continuer la lecture sur Moneystore de « Covid-19 : Quel avenir pour les générations futures ? »

Investir dans les infrastructures, quelle opportunité ?

@Pexels

Les investissements en infrastructures sont généralement considérés comme des placements alternatifs. Dans un environnement de taux bas, les investisseurs institutionnels se diversifient dans des classes d’actifs plus risquées que les traditionnelles obligations gouvernementales en espérant un rendement supérieur. Dans ce cadre, comment envisager les placements en infrastructures ? Claire Smith, Alternatives Director chez Schroders à Londres, nous donne son point de vue sur ce secteur.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Investir dans les infrastructures, quelle opportunité ? »

Pas de stagnation séculaire mais une croissance faible

Certains observateurs de l’économie avancent la théorie que nous sommes entrés dans une ère de stagnation séculaire. Cette thèse est réfutée par le Credit Suisse Institute qui estime dans son dernier rapport intitulé « The future of monetary policy » que « l’accélération de l’activité économique depuis mi-2016 dans les pays avancés comme dans les pays en développement tendrait à prouver que l’hypothèse de l’inefficacité de la politique monétaire et d’une stagnation séculaire est erronée ». Qu’en est-il dans les faits ? Pour éclaircir ce point nous avons posé trois questions à Etienne de Callataÿ, Economiste et Président d’Orcadia Asset Management.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Pas de stagnation séculaire mais une croissance faible »

Quels enseignements tirer de trois ans d’analyse de durabilité dans les économies émergentes ?

par défaut 2016-06-15 à 16.00.35Par la Banque Degroof Petercam

En 2013, le niveau de développement des économies émergentes ne semblait pas permettre d’évaluer leur degré de durabilité. Or, après 3 ans d’analyse par nos experts, le sujet semble bien avoir démontré tout son sens !

Une approche adaptée aux enjeux des pays émergents

Afin de répondre aux particularités des économies émergentes, la méthodologie de durabilité a évidemment été adaptée aux problématiques propres de l’univers. Si le modèle repose sur les 5 grands piliers de durabilité – à savoir transparence et valeurs démocratiques (1), population, soins de santé et distribution des richesses (2), environnement (3), éducation/innovation (4) et économie (5) – les facteurs d’observation se différencient en se concentrant sur les enjeux majeurs de ces économies tels que l’accès à l’eau, l’éducation primaire ou le respect des droits politiques et libertés civiles.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quels enseignements tirer de trois ans d’analyse de durabilité dans les économies émergentes ? »

Quelle est la valeur de la durabilité dans les économies émergentes ?

Photo126Par la Banque Degroof Petercam

L’analyse de durabilité dans les économies émergentes a tout son sens ! Les cinq piliers suivants définissent la durabilité d’un pays : transparence et valeurs démocratiques (1), population, soins de santé et distribution des richesses (2), environnement (3), éducation/innovation (4) et économie (5). L’enjeu est évidemment de répondre aux particularités des économies émergentes et adapter la méthodologie aux problématiques propres de l’univers.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelle est la valeur de la durabilité dans les économies émergentes ? »