Est-ce le moment de passer aux obligations ?

@Pexels

Par Deutsche Bank Belgium

Le changement semble amorcé : partout dans le monde, les taux d’intérêt ont entamé leur remontée, lentement mais sûrement. Quel est l’impact pour les investisseurs ?

En résumé :

    • Malgré la lente remontée des taux d’intérêt, il est encore trop tôt pour ‘switcher’ vers les obligations. Les actions gardent la cote, pour autant qu’elles cadrent avec votre profil d’investisseur.
    • Si vous souhaitez malgré tout investir dans des obligations, optez pour les pays émergents, qui offrent le meilleur rapport rendement/risque.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Est-ce le moment de passer aux obligations ? »

100% sûre, l’obligation ? Pas vraiment, non !

Par P.V.C et I. de L.

Lorsque votre intermédiaire financier vous fait la leçon à propos de l’adéquation entre votre portefeuille de valeurs mobilières et votre profil de risque, il vous apprendra que la part la plus en sécurité de ce portefeuille vient de la proportion d’obligations qui entrent dans sa composition. Plus il y en a, plus on est défensif. Or, défendre n’est pas nécessairement gagner… Continuer la lecture sur Moneystore de « 100% sûre, l’obligation ? Pas vraiment, non ! »

Où trouver du rendement dans les marchés actuels ?

Comment investir à l’heure d’aujourd’hui dans les marchés obligataires ?  Existe-t-il d’autres options que les fameux bons d’Etat si populaires ces jours-ci?

Il nous a semblé utile de nous adresser à un expert en la matière: nous avons donc demandé à Michael Hasenstab, directeur de l’équipe « obligations internationales » chez Franklin Templeton, comment il investit actuellement pour les fonds obligataires qu’il gère.

Son équipe adopte une approche contrariante, avec la conviction qu’il faut aujourd’hui sortir des sentiers battus pour trouver plus de rendement et plus de sécurité que sur des marchés obligataires dits « traditionnels ». Trois axes importants se retrouvent dans les portefeuilles:

Continuer la lecture sur Moneystore de « Où trouver du rendement dans les marchés actuels ? »

Qu’est-ce que la duration?

Nous l’avons souligné dans un article précédent : lorsque les taux montent, les valorisations des obligations tendent à baisser, et vice-versa.

Un gestionnaire obligataire cherche donc toujours à protéger son portefeuille lorsqu’il pense que les taux vont augmenter, et à exposer le plus possible son portefeuille au « risque » (devenu opportunité) de taux d’intérêt lorsque les taux sont à la baisse.

Une manière d’estimer la sensibilité d’une obligation (ou d’un portefeuille obligataire) à l’évolution des taux d’intérêt, est d’observer sa duration.

Pour faire simple, la duration est le résultat d’un calcul mathématique basé sur la durée de vie moyenne de tous les flux prévus pour l’obligation (paiements de coupons, remboursements du principal), reflétant le fait que plus les paiements ont lieu dans le futur, plus ils sont exposés au risque de taux d’intérêt.

Un portefeuille affichant une duration longue est dit plus sensible aux mouvements de taux : ainsi, il est positionné pour profiter d’un scénario de hausse des taux. En revanche, si un gestionnaire pense que les taux sont plutôt orientés à la baisse ou à la stabilité, il choisira certainement des obligations à duration courte.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que la duration? »