Comment l’industrie du voyage tire l’inflation vers le bas

@Pexels

Par ABN AMRO Private Banking Belgique

La baisse des prix liés aux voyages devrait s’accompagner d’une désinflation plus large. L’inflation globale de la zone euro s’est effondrée depuis le début de l’année. La hausse globale de l’IPCH (Indice des Prix à la Consommation Harmonisé) est passée de 1,4% yoy (year on year, d’une année à l’autre) en janvier à -0,2% yoy en août. Qu’est-ce qui explique cette baisse et que nous réserve l’avenir?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment l’industrie du voyage tire l’inflation vers le bas »

Vers la fin de la désinflation sur les marchés émergents

@Pexels

Par Schroders

Le basculement de l’assouplissement quantitatif (quantitative easing ou QE) vers le resserrement quantitatif (quantitative tightening ou QT) est l’étape suivante vers une normalisation de la politique monétaire.

Si les marchés sont efficaces, ce basculement du QE vers le QT a déjà été intégré dans les cours par les marchés financiers et son effet devrait être minime. Ces derniers mois, la Fed a communiqué de manière très transparente sur ses intentions et l’annonce, le 20 septembre dernier, de l’allègement de son bilan n’aura donc été une surprise pour personne.  Mais les autres grandes banques centrales ont une longueur de retard. La Banque du Japon (BoJ) et la Banque centrale européenne (BCE) sont encore en plein QE. Par conséquent, les liquidités mondiales vont encore provisoirement continuer à augmenter.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Vers la fin de la désinflation sur les marchés émergents »

Qu’est-ce que l’inflation, la déflation, la désinflation, la stagflation et la reflation ?

Inflation, déflation, stagflation, désinflation, reflation… Tous ces mots de l’économie qui sous-tendent la notion d’inflation se bousculent et finissent par créer une certaine confusion. Et si nous remettions de l’ordre dans tout ça.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que l’inflation, la déflation, la désinflation, la stagflation et la reflation ? »

Il faudrait de l’inflation ! Oui, mais pourquoi?

DSCN1584Ce n’est plus un secret pour personne : l’inflation a atteint un niveau très faible voire négatif. Pourtant la réalité nous semble souvent différente : les prix des biens dans notre caddy ne cessent d’augmenter !

Qu’en est-il réellement ? « Il convient de faire la part des choses. L’inflation est basse pour certains produits manufacturés et cela pèse sur les marges de ces produits. La baisse du prix des matières premières et du pétrole a aussi exercé une pression à la baisse sur certains prix. A titre d’exemple, Ryanair va diminuer le prix de ses voyages en 2016. Par contre, il n’y a pas autant de pression sur les prix des biens consommés quotidiennement », explique Frank Vranken, Stratégiste chez Puilaetco Dewaay Private Bankers.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Il faudrait de l’inflation ! Oui, mais pourquoi? »

La désinflation fera surtout des perdants

William hand high-rPar William De Vijlder, BNP Paribas Investment Partners

La baisse tendancielle de l’inflation dans la zone euro domine l’actualité des marchés financiers. Elle est perçue comme un défi majeur pour la Banque centrale européenne qui, si mal gérée, risque de plonger nos pays dans une déflation à la japonaise. Mario Draghi et ses collègues ont beau répéter, à juste titre, que ce scénario est hautement improbable, il n’empêche que le sujet trouble les esprits.

Continuer la lecture sur Moneystore de « La désinflation fera surtout des perdants »