Le capitalisme nous rendrait-il fou ?

IMG_2022Vincent de Gaulejac, Professeur émérite à l’Université Paris 7, était récemment l’invité de la Société Royale d’Economie Politique de Belgique. Les propos de ce sociologue mettent en lumière les contradictions, les paradoxes dont fait preuve le capitalisme. Aujourd’hui, il semblerait que les paradigmes aient profondément changé : ce n’est plus l’économie qui est au service des hommes mais ce sont les hommes qui doivent être au service de l’économie et de la compétitivité.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le capitalisme nous rendrait-il fou ? »

Actualité : Les élus face aux économistes : une expertise à consulter !

IMG_0939_2Les résultats du scrutin régional et fédéral sont sortis des urnes et nous sommes en phase de formation d’un gouvernement. Nos nouveaux élus font face à des défis importants en matière socio-économique. Ils ont désormais cinq années devant eux pour pouvoir engager des réformes structurelles importantes. Cinq années sans la crainte d’un scrutin électoral : c’est là une opportunité à saisir. Que ce soit en matière de retraites, de fiscalité, de compétitivité ou d’économies à réaliser, les défis sont nombreux.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Actualité : Les élus face aux économistes : une expertise à consulter ! »

Vers un renforcement de la compétitivité de la Belgique

IMG_0939_2Micael Castanheira, Maître de Recherche auprès du FNRS et Professeur d’économie à l’ULB, Bruno Colmant, Professeur Dr.Vlerick Business School, UCL, Membre de l’Académie Royale de Belgique, Etienne de Callataÿ, Economiste, Banque Degroof et Chargé de cours invité à l’Université de Namur, Alexandre de StreelProfesseur à l’Université de Namur, Pierre Pestieau, Professeur ULg, CORE

Propos recueillis par Isabelle de Laminne

La compétitivité de la Belgique est au cœur des débats et fait couler beaucoup d’encre. Se préoccuper de la position concurrentielle de notre pays ne doit cependant pas se réduire au simple souhait d’augmenter la rentabilité des entreprises.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Vers un renforcement de la compétitivité de la Belgique »

La Belgique a besoin de nouvelles orientations

Photo124#2Par Isabelle de Laminne

En tant que journalistes, nous rencontrons au détour des interviews ou des conférences de presse différents intervenants qui partagent leurs opinions ou expertises sur les problèmes économiques. A la veille d’une échéance électorale et compte tenu de la situation de la Belgique, il nous a semblé nécessaire de rassembler des expertises économiques d’horizons différents pour débattre de sujets relatifs à la situation de notre pays.

Continuer la lecture sur Moneystore de « La Belgique a besoin de nouvelles orientations »

Eric Boyer de la Giroday : Un regard de banquier sur la crise

Eric Boyer de la Giroday est un des rares grands banquiers que compte encore la place de Bruxelles. Après avoir été vice-chairman d’ING Bank à Amsterdam, Eric Boyer de la Giroday a endossé la responsabilité de Président du Conseil d’Administration d’ING Belgique en 2011. Il nous livre son regard sur la crise.

Les abus du système bancaire ont-ils été la source de la crise en 2007 ?

On a, à tort, considéré que les racines du problème étaient bancaires. En réalité, le fondement de la crise de 2007 est le surendettement. Le surendettement est la racine commune de toutes les crises financières que nous avons connues. Continuer la lecture sur Moneystore de « Eric Boyer de la Giroday : Un regard de banquier sur la crise »

Eric De Keuleneer : Améliorer la compétitivité

Nous avons interrogé trois économistes sur leur vision de la crise de l’euro en leur posant trois questions. Chacun a sa conception et chaque perception fera l’objet d’un article. Voici celle d’Eric De Keuleneer, Professeur à la Solvay Business School.

Comment envisagez-vous le sort de l’euro ? Doit-on envisager une sortie de la Grèce ?

Une sortie de la zone euro des pays qui connaissent des problèmes ne résoudrait pas leur situation. Mais il faut reconnaître, par ailleurs, que rien n’est exclu. Les problèmes de ces pays trouvent leur source essentiellement dans leur manque de compétitivité et dans le traitement des risques bancaires. Il est possible de prendre des mesures qui aboutiraient au résultat escompté sans devoir quitter la zone euro. Ces mesures passeront par l’assainissement du système bancaire et par une aide ciblée des institutions européennes. Continuer la lecture sur Moneystore de « Eric De Keuleneer : Améliorer la compétitivité »