Le capitalisme nous rendrait-il fou ?

IMG_2022Vincent de Gaulejac, Professeur émérite à l’Université Paris 7, était récemment l’invité de la Société Royale d’Economie Politique de Belgique. Les propos de ce sociologue mettent en lumière les contradictions, les paradoxes dont fait preuve le capitalisme. Aujourd’hui, il semblerait que les paradigmes aient profondément changé : ce n’est plus l’économie qui est au service des hommes mais ce sont les hommes qui doivent être au service de l’économie et de la compétitivité.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le capitalisme nous rendrait-il fou ? »

Performer sur les bourses mondiales ? Miser sur ceux qui font avancer le monde

Photo096#1Par TreeTop Asset Management

Dans un monde incertain, mieux vaut investir dans des affaires qui progressent, des entreprises proactives qui savent s’adapter aux grands changements, plutôt que dans celles qui les subissent. Un petit nombre d’entreprises seulement se répartissent la valeur essentielle des bourses mondiales. 2800 actions constituent 95% de la valeur totale des bourses, et là-dedans, une centaine seulement génère plus du tiers, et dix sociétés représentent 8,14%. Il s’agit d’entreprises extrêmement importantes, qui couvrent le monde et distribuent des produits ou services touchant le quotidien des consommateurs de la planète entière. Banques, technologies, énergie, automobile, grande distribution… Qui a dit que le capitalisme était quelque chose d’abstrait ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Performer sur les bourses mondiales ? Miser sur ceux qui font avancer le monde »