Que penser des marchés émergents ?

@Pexels

Après la crise turque, les élections au Brésil, voici le point sur les marchés émergents en trois questions avec Pierre-Yves Bareau, Global Head of Emerging Market Debt chez J.P. Morgan AM à Londres.

Que sont devenus les pays BRICS ?

Le concept de BRICS a été lancé en 2012 par Goldman Sachs. C’était une formule, un acronyme essentiellement marketing pour qualifier les pays émergents-phares de l’époque : le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. Ces pays étaient présentés comme une « brique » supplémentaire à ajouter dans les portefeuilles. Ils affichaient déjà, à l’époque, des divergences économiques. Par exemple, l’Inde, économie axée sur la technologie, est un gros importateur de matières premières alors que la Russie exporte ses matières premières. Certains de ces pays évoluent très rapidement là où d’autres sont en récession.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Que penser des marchés émergents ? »

Les BRICS sont morts, longue vie aux pays émergents !

@Pexels

Par Vincent Juvyns, Stratégiste chez J.P. Morgan AM

Contrairement à ce que nous avons pu croire, et parfois observer par le passé, les pays émergents ne constituent pas un groupe de pays homogène et c’est justement ce qui les rend plus attractifs que jamais auprès des investisseurs en quête de diversification.

Ces dernières années, nous avons en effet tenté d’approcher le vaste univers émergent en enfermant différents pays, sur base de similitudes supposées, dans des acronymes tels que les « BRICS[1]» ou les « Fragile Five[2]». Ces acronymes ne sont cependant que des « instantanés » qui reflètent des convergences davantage temporaires que structurelles entre ces pays, et la tempête politique que traverse actuellement le Brésil est venue nous le rappeler.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les BRICS sont morts, longue vie aux pays émergents ! »

Marchés émergents en portefeuille, que faire ?

Photo126Les marchés émergents font beaucoup parler d’eux ces derniers temps. Il est loin le temps des BRICS qui étaient les stars des portefeuilles, ces pays les plus prometteurs de la zone émergente. Aujourd’hui, une partie de ces mêmes pays ont reçu le qualificatif de « cinq fragiles » et sont pointés du doigt. Il s’agit des cinq pays qui sont considérés comme les plus risqués pour le moment : la Turquie, le Brésil, l’Indonésie, l’Inde et l’Afrique du Sud.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Marchés émergents en portefeuille, que faire ? »

Qu’est-ce que les pays émergents?

On en parle beaucoup pour le moment, ils sont les véritables stars de l’après-crise, on les appelle « les pays émergents ». L’ensemble des pays émergents représentent 80 % de la population mondiale, 75 % des terres émergées, 30 % du PIB mondial et ils produisent 50 % des exportations mondiales.

Mais qu’est ce qu’un pays émergent ?

Il n’existe pas à proprement parlé de définition de pays émergents. On pourrait les décrire comme des pays inachevés en terme d’infrastructure financière mais faisant preuve de fortes opportunités de croissance. Certains pays sont classés dans cette catégorie en fonction de critères tels que le niveau du PIB ou de leur niveau d’endettement. Les pays émergents ont généralement amorcé une libéralisation de leur économie et le rôle de l’Etat dans l’économie va en s’amenuisant. On assiste également à une ouverture de ces marchés aux investisseurs étrangers. Dans certains de ces pays, la participation citoyenne à la vie politique s’est accrue. L’épargne se convertit peu à peu vers une consommation interne en croissance. On voit également apparaître une classe moyenne importante qui développe un autre mode de vie, identique à celui des pays développés. De grandes réformes rurales ont été mises en place de même que des dépenses d’infrastructure importantes sont engagées (transports, eau, électricité, …).

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que les pays émergents? »