bourses – Page 2 – MoneyStore

Comment réagir en cas de baisse des marchés ?

@Pexels

Les marchés boursiers sont loin d’être un long fleuve tranquille. Que faire lorsque ceux-ci connaissent un trou d’air et que la baisse enregistrée en portefeuille est assez conséquente?

Une bonne attitude est de prendre de la distance par rapport à la situation en adoptant une vue globale de son portefeuille. « Il est bon, dans ces moments de turbulence, d’analyser la composition du portefeuille et de voir le bêta des positions. Il est judicieux, en effet, de regarder quels sont les actifs qui sont plus ou moins corrélés aux marchés », conseille Frank Vranken, Stratégiste chez Puilaetco Dewaay Private Bankers.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment réagir en cas de baisse des marchés ? »

Trois risques potentiels pour les bourses dans les prochains mois

Par Deutsche Bank Belgique

Après des mois de hausses consécutives, qui ont vu les bourses atteindre en janvier 2018 de nouveaux sommets historiques, la volatilité s’est rappelée au bon souvenir des investisseurs.

@Pexels

En résumé

    • Les premiers droits de douane promis par Washington sont entrés en vigueur.
    • La croissance mondiale garde le cap, tirée par les Etats-Unis et la Chine.
    • Les élections de mi-mandat seront cruciales pour Donald Trump.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Trois risques potentiels pour les bourses dans les prochains mois »

Est-il toujours intéressant d’acheter des actions ?

Par Thomas Mayer, Flossbach von Storch Research Institute

Les bourses battent record sur record. Les cours sont-ils montés trop haut ? Le prochain grand repli est-il imminent ? Les banques centrales prendront-elles le contrôle de la situation ? Ce n’est pas un contexte facile pour les investisseurs.

Les épargnants allemands sont inquiets. Certains se plaignent de la baisse du pouvoir d’achat de leur épargne sous l’effet des taux d’intérêt qui sont à zéro et de l’inflation. Si votre argent se trouve à la banque, la valeur réelle de votre patrimoine baissera continuellement à l’avenir ainsi que la valeur des produits que vous achetez.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Est-il toujours intéressant d’acheter des actions ? »

Les actions demeurent le placement par défaut

Par Guy Wagner, Chief investment officer de BLI

En septembre, la plupart des indices boursiers sont restés favorablement orientés. Seul le MSCI Emerging Markets (en USD) a reculé de 0,6%. La volatilité sur les marchés boursiers reste particulièrement faible. Elle n’a même pas augmenté au courant des mois d’été qui, par le passé, étaient généralement des périodes boursières assez turbulentes. Compte tenu d’une amélioration des chiffres de croissance économique dans la plupart des régions et de la faiblesse des taux monétaires et obligataires, les actions demeurent donc le placement par défaut malgré des niveaux de valorisation de plus en plus tendus.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les actions demeurent le placement par défaut »

L’optimisme général ne se reflète pas dans les statistiques

@pexels

Par Guy Wagner, chief investment officer de BLI – Banque de Luxembourg Investments

L’optimisme exprimé par les autorités politiques et monétaires quant à la force de la croissance économique mondiale ne se reflète pas dans les statistiques économiques réelles. Aux Etats-Unis, la plupart des indicateurs économiques demeurent inférieurs aux attentes, ce qui ne plaide pas pour une amélioration notable de l’activité au deuxième trimestre. L’Europe reste actuellement la région la plus robuste, sans pour autant afficher des signes d’accélération. En Chine, les autorités publiques semblent être à même d’éviter un affaiblissement conjoncturel généralisé malgré un ralentissement engendré dans le secteur immobilier. Au Japon, la progression des salaires demeure faible malgré un taux de chômage au plus bas depuis 23 ans.

Continuer la lecture sur Moneystore de « L’optimisme général ne se reflète pas dans les statistiques »

Qu’est-ce que la best execution ?

IMG_1085 La directive MiFID datée de 2007 impose, parmi d’autres points, un cadre réglementaire dans le domaine de l’exécution des ordres de bourse. Dans cette optique, chaque institution financière doit mettre en place une politique de meilleure exécution des ordres (Best Execution). Cette pratique doit permettre aux clients de bénéficier des meilleures conditions lors de l’exécution d’un ordre de bourse. Par meilleures conditions, il faut comprendre que le coût final de l’opération doit être le plus avantageux pour l’investisseur particulier qui a passé son ordre.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que la best execution ? »

L’économie mondiale risque d’entamer une phase de ralentissement

par défaut 2014-09-24 à 18.21.04Par Guy Wagner, Chief Investment Officer, Banque de Luxembourg

Malgré la politique de taux zéro des principales banques centrales et la faiblesse des prix pétroliers, l’économie mondiale risque d’entamer une phase de ralentissement. Aux Etats-Unis, la progression du PIB au 4ème trimestre 2014 était portée par la consommation domestique alors que les investissements et les exportations affichaient des signes de faiblesse.

Continuer la lecture sur Moneystore de « L’économie mondiale risque d’entamer une phase de ralentissement »

Qu’est-ce que les futures ?

DSC_2589Par Keytrade Bank

Les « Futures » sont des instruments financiers de la catégorie des contrats à terme. Le principe de ce type de contrats est de permettre la négociation, achat ou vente, d’actifs quelconques dans le futur. Ce sont des produits dérivés car leur prix va dépendre de l’évolution des prix au comptant du bien sur lequel ils portent, le sous-jacent. Ces sous-jacents peuvent être des devises, matières premières alimentaires ou énergétiques (gaz, pétrole), des métaux, taux d’intérêt, mais également des indices boursiers comme le CAC40, le S&P500, le Nasdaq ou le DAX. Pratiquement tous les indices des grandes bourses font l’objet de contrats futures.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que les futures ? »