Europe : Les optimistes l’ont emporté sur les Cassandre

@Pexels

Analyse avec Bernard Keppenne, Chief economist chez CBC Banque et Etienne de Callataÿ, Président d’Orcadia Asset Managment.

La zone euro vient de loin. En 2011-2012, la crise de la dette secouait les marchés et le secteur financier déjà fragilisés par la crise de 2008. Contrairement à la Federal Reserve, la Banque Centrale Européenne avait pris plus de temps à réagir en baissant les taux d’intérêt. Certaines prévisions économiques parlaient alors de bouleversements irréversibles qui entraineraient la chute de l’euro et peut-être la sortie de la Grèce de la zone euro. Certains économistes sont allés jusqu’à prédire des conflits sociaux de grande ampleur qui mettraient en danger nos démocraties.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Europe : Les optimistes l’ont emporté sur les Cassandre »

Marchés financiers : Soyons optimistes !

Quelles leçons pouvons-nous tirer des six premiers mois de l’année 2017 et à quoi peut-on s’attendre ? « La première leçon c’est que les incertitudes politiques ont été levées. Ces éléments ont été pénalisants pour les marchés européens alors que les fondamentaux économiques sont bons », souligne Bernard Keppenne, chief economist chez CBC Banque. Un certain apaisement semble donc planer sur les marchés financiers.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Marchés financiers : Soyons optimistes ! »

Comment aborder les devises en portefeuille ?

@Pexels

Les investisseurs ne doivent pas perdre de vue la place et l’importance que les devises peuvent prendre dans un portefeuille à la fois en termes de diversification, de rendement mais aussi de volatilité et de risque. Comment peut-on envisager les devises dans les placements ? Il y a deux façons de les aborder. Soit l’investisseur ne désire pas prendre de risque et il investit dans des actifs internationaux à travers des fonds libellés en devise nationale ou dans des fonds qui couvrent le risque devises. Soit, il veut prendre ce risque et il investit à travers des actifs internationaux sans couvrir le risque devises ou par le dépôt d’une somme sur un compte libellé en devises étrangères.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment aborder les devises en portefeuille ? »