Quelle évolution pour le prix du pétrole et le cours du gaz ?

@Pexels

Par ABN AMRO Private Banking

L’OPEP + demande à ses membres d’apporter une contribution vitale à la réduction de la production. L’OPEP + (partenaires de l’OPEP + ceux dirigés par la Russie) n’a pas modifié récemment. Le comité de suivi ministériel (JMMC) a indiqué qu’il était satisfait du niveau de production en juillet. Les pays participant à l’accord d’extension de la production ont atteint 95% de l’objectif (réduction de la production de 9,7 millions barils par jour).

Si l’on ajoute à cela la réduction volontaire de la production du Mexique, elle est même de 97%. Cependant, les pays qui n’ont pas accepté les accords en mai, juin et / ou juillet ont dû indiquer avant le 28 août comment ils comptaient compenser leur surproduction. Cet élément tient son importance dans la nécessité de respecter la stabilité du cours promise.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelle évolution pour le prix du pétrole et le cours du gaz ? »

Quelle place pour le pétrole en portefeuille ?

@pexels

On peut se poser la question de savoir quelle place on peut allouer aux énergies fossiles, et plus particulièrement au pétrole, dans son portefeuille. Cette question peut se décliner en deux temps en abordant d’une part l’aspect éthique et, d’autre part, l’aspect économique et financier.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelle place pour le pétrole en portefeuille ? »

Retour en force des matières premières

par-defaut-2016-11-16-a-10-14-44Par Jean-Philippe Olivier, Responsable des spécialistes d’investissement chez THEAM

Dans le film The Revenant, le personnage joué par l’acteur Leonardo DiCaprio survit à des événements épouvantables, dont l’attaque d’un grizzly. Le film raconte l’histoire de Hugh Glass, un explorateur, chasseur, trappeur et trader en fourrure de la frontière américaine en 1823. La vie des traders était en effet beaucoup plus rude à cette époque qu’aujourd’hui (ou est-ce vraiment le cas ?…). Que la scène de l’attaque du grizzly (et le reste du film) soit vraie ou non importe peu.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Retour en force des matières premières »

Cette année, fêtons la Saint Valentin autrement !

FullSizeRenderPar Petercam

En effet, les 13 et 14 février prochains seront les deux jours consacrés à la campagne internationale de désinvestissement dans les énergies fossiles ( Global Divestment Day ).

Les voix s’élèvent de plus en plus à travers le globe pour un désinvestissement total des énergies fossiles. L’objectif poursuivi par les militants est d’obtenir le même succès qu’à l’époque de la lutte contre l’Apartheid en Afrique du Sud qui avait donné lieu à une campagne majeure de désinvestissement dans toute entreprise impliquée. Continuer la lecture sur Moneystore de « Cette année, fêtons la Saint Valentin autrement ! »

Le choc inattendu de 2014 : la forte chute du prix du pétrole

IMG_1261Par TreeTop Asset Management

Il faut souvent se méfier des consensus. L’ensemble des économistes tablaient sur des prix de l’énergie qui resteraient élevés, malgré les révisions à la baisse de la croissance mondiale. La baisse du pétrole brut, déclenchée en juillet, a atteint quelque 50% en moins de 6 mois ! On note traditionnellement une relation inverse entre le cours du dollar et le cours du pétrole, mais l’ampleur de ce mouvement ne s’explique que faiblement par les fluctuations de change et trouve son origine dans des éléments plus fondamentaux et sans doute durables.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le choc inattendu de 2014 : la forte chute du prix du pétrole »

Performances des fonds menées par les cours du pétrole

par défaut 2015-01-10 à 17.31.27par défaut 2015-01-10 à 17.32.02En ce début d’année, un constat s’impose : les prévisionnistes n’avaient pas toujours correctement prédit ce qui allait se passer en 2014. Il y a un an, l’Inde était classée dans les pays qualifiés de « cinq fragiles ». Or, si l’on analyse la performance des fonds en 2014, ce sont les fonds investis en actions indiennes qui ont le mieux performé. En revanche, les fonds investis en actions russes ont fortement souffert en 2014. Une des causes du rebond du marché indien et de la chute de la bourse de Moscou se situe dans l’évolution surprenante du prix des matières premières.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Performances des fonds menées par les cours du pétrole »