Quel est l’impact du coronavirus sur le secteur bancaire européen ?

@Pexels

Par Justin Bisseker, European Banks Analyst chez Schroders

L’Europe est devenue l’épicentre de la crise du coronavirus.  Quel est l’impact de cette crise sur le secteur bancaire régional ? Il est peu probable que les cours continuent à baisser.

La propagation du coronavirus et le lockdown décidé dans un nombre croissant de pays ont un impact énorme sur l’économie et le secteur bancaire. Les décideurs politiques tentent de limiter les dégâts. Pour les banques, tout dépendra de la durée de la perturbation et de l’ampleur de l’intervention des gouvernements.  Continuer la lecture sur Moneystore de « Quel est l’impact du coronavirus sur le secteur bancaire européen ? »

Les banques intègrent-elles suffisamment les risques climatiques ?

@Pexels

Si l’on veut limiter la hausse des températures à 1.5° C, il faudrait être neutres en carbone à l’horizon 2050 ! C’est pourquoi l’Accord de Paris (COP21) de décembre 2015 a fixé l’objectif de maintenir les augmentations de température en dessous de 2°C avec des efforts pour les maintenir à 1,5°C. Pour avoir une chance raisonnable de se maintenir en dessous de 2°C, nous devons absolument réduire les émissions de gaz à effet de serre d’environ 40% au cours des deux prochaines décennies. Ces chiffres simples indiquent très clairement l’ampleur et l’urgence du changement nécessaire. Les investissements des deux prochaines décennies seront décisifs pour la planète et l’avenir des générations futures. Continuer la lecture sur Moneystore de « Les banques intègrent-elles suffisamment les risques climatiques ? »

Perspectives des marchés obligataires : en quête d’inflation

@Pexels

Par Dominick DeAlto, Chief Investment Officer, Fixed Income chez BNP Paribas AM

En bref : Les évolutions les plus significatives de la politique monétaire en 2020 ont peu de chance de se matérialiser sous la forme de changements de taux directeurs. Au lieu de cela, de nombreux banquiers centraux vont se pencher sur les outils dont ils disposent – ou qu’ils doivent concevoir – pour gérer des économies endettées, une croissance modérée et une inflation insaisissable. 

Hit-parade des fonds : Pourquoi l’or a-t-il si bien performé ?

@Pexels

Selon les données fournies par Quantalys, ce sont les fonds investis en actions russes qui ont le mieux performé en 2019. Nous avons déjà abordé les raisons de la bonne tenue de ce marché dans un précédent article en novembre dernier.

Aujourd’hui, nous nous intéressons aux fonds investis en actions sectorielles sur l’or qui, après les actions russes, ont réalisé la meilleure performance en 2019.

Comment explique-ton cette belle performance des actions aurifères ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-parade des fonds : Pourquoi l’or a-t-il si bien performé ? »

L’extrême faiblesse des taux d’intérêt va perdurer

@Pexels

Par BNP Paribas AM

Tout indique que les taux négatifs des banques centrales et les taux d’intérêt extrêmement bas sur l’épargne sans risque ne sont pas appelés à disparaître. Ayant été introduits à titre de mesures de politique monétaire exceptionnelles, ils sont désormais la règle.

Continuer la lecture sur Moneystore de « L’extrême faiblesse des taux d’intérêt va perdurer »

Infographie du mois : Quelles sont les plus importantes monnaies de réserve  ?

Un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours ! MoneyStore vous présente chaque mois un graphique ou une infographie illustrant un sujet économique.

Ce mois-ci, nous vous présentons un graphique montrant l’importance des monnaies de réserve au niveau mondial.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Infographie du mois : Quelles sont les plus importantes monnaies de réserve  ? »