Les constructeurs automobiles préparent-ils leurs collaborateurs à un avenir plus numérique ?

@Pexels

Par Catherine Macaulay, analyste en investissement durable, Schroders, et Rodrigo Kohn, analyste actions européennes, Schroders

 

 

 

 

 

À mesure que les ambitions en matière de changement climatique grandissent dans le monde, le secteur automobile sera probablement contraint de relever ses objectifs de réduction des émissions. De nombreux pays, dont la Norvège, la France, le Royaume-Uni, la Suède, l’Irlande et les Pays-Bas, ont déjà annoncé l’élimination progressive des véhicules à moteur à combustion interne (MCI) entre 2025 et 2040.

 

Les entreprises doivent recourir à des alternatives à faible émission et zéro carbone, sans quoi elles s’exposent à de lourdes amendes. Leur aptitude à relever ce défi dépend de leur capacité d’innovation et d’exécution.

 

Parallèlement, les progrès technologiques continuent de transformer l’industrie. Les processus de production sont de plus en plus automatisés, les technologies de conduite autonome de plus en plus sophistiquées et les attentes des consommateurs concernant l’expérience numérique des véhicules continuent d’augmenter.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les constructeurs automobiles préparent-ils leurs collaborateurs à un avenir plus numérique ? »