Qu’est-de que l’architecture ouverte? Pourquoi et comment ?

Par ING IM

Lorsqu’à la fin des années des années 90, les Européens ont fait de l’euro leur monnaie unique, ils espéraient notamment que celui-ci accélère le déploiement du marché intérieur afin que ce dernier constitue un terreau fertile pour la création d’entreprises européennes capables de peser sur la scène économique internationale. S’il est un secteur où cet objectif a été atteint, c’est sans conteste le secteur financier. Les fusions entre banques et assureurs se sont en effet multipliées durant les années 2000, imposant le modèle de « banque-assurance » dans le paysage financier européen et donnant, au passage, naissance à des groupes d’envergure internationale.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-de que l’architecture ouverte? Pourquoi et comment ? »

Qu’est-ce que l’architecture ouverte ?

Non, l’architecture ouverte n’est pas un terme qui se rapporte à la construction. En finance, il s’agit d’une offre de fonds de plusieurs distributeurs différents. On parle d’architecture ouverte lorsque l’offre de fonds et de sicav d’une institution financière n’est pas basée uniquement sur des fonds « maison » mais présente à la clientèle différents fonds émanant de plusieurs émetteurs.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que l’architecture ouverte ? »

Le marché est-il devenu trop dangereux pour les investisseurs privés ? (3)

Par Pierre Nothomb, Deminor

Nous présentons ici une chornique en plusieurs volets de Pierre Nothomb, Deminor

L’architecture ouverte et les rétrocessions

En théorie, l’architecture ouverte est une belle invention. En effet, elle encourage les gestionnaires d’actifs à mettre en avant et à proposer à leur clients des fonds de leurs concurrents, parfois actifs dans un secteur non couvert par le gestionnaire ou bien simplement plus performants que les siens. En situation idéale, cela éliminerait le conflit d’intérêt du gestionnaire qui a tendance à promouvoir son produit plutôt qu’un autre éventuellement meilleur.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le marché est-il devenu trop dangereux pour les investisseurs privés ? (3) »