Qu’est-ce que la directive PSD2 va changer pour vous ?

@Pexels

Pour rappel, la directive PSD2 va permettre aux clients des banques (particuliers et entreprises) d’autoriser une partie tierce qui n’est pas la banque à avoir accès à leurs données financières ou à gérer leurs finances.

C’est ainsi que vous pourriez autoriser des acteurs comme Facebook, Google ou Amazon à payer des factures ou à effectuer des transferts. Vous pourrez aussi permettre à des agrégateurs de comptes de consolider toutes vos données financières. Vous pourrez effectuer toutes ces opérations alors que votre argent restera sur un compte bancaire. Les banques seront obligées de fournir ces informations via ce que l’on appelle une API (Application programming interface) si vous avez autorisé une personne tierce à y avoir accès.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que la directive PSD2 va changer pour vous ? »

Comment agréger tous ses comptes-titres ?

@Pexels

En 2018, la directive PSD2 est entrée en vigueur. Grâce à cette directive les clients des banques peuvent donner l’autorisation à une partie tierce, qui n’est pas la banque, de gérer leurs finances ou à avoir accès à leurs données financières. Cette directive ouvre la porte à l’open banking qui va permettre à des acteurs non bancaires de payer des factures et d’effectuer des transferts d’argent. L’open banking se base donc sur l’ouverture et le partage des données vers des acteurs financiers ou autres. Ce transfert se fait via une API, pour Application Programming Interface, qui permet à un programme spécifique de demander les données qui l’intéressent à une autre application qui lui fournit ces données.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment agréger tous ses comptes-titres ? »