actions – MoneyStore

Retrouver le cap dans des marchés agités

Entre inflation, taux d’intérêt à la hausse et baisse des actifs financiers, il faut bien ajuster ses placements. Après la crise sanitaire, la guerre en Ukraine a provoqué une nouvelle onde de choc. Alors que l’optimisme prévalait au début de l’année, le ciel s’est assombri dans la sphère économique et financière. L’investisseur a subi une double peine : à la fois une baisse des actions et une baisse des obligations.

Pour faire le point sur cette situation complexe, La Libre et le blog MoneyStore ont reçu lors d’une conférence-débat Benoit Soler, Gérant taux chez Keren Finance et Nicolas Walewski, Fondateur et gérant de fonds actions chez Alken Asset Management. Ces deux gérants de fonds ont exposé l’environnement économique actuel avant de proposer leur vision des placements.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Retrouver le cap dans des marchés agités »

Conférence financière : Placements : Comment ajuster son portefeuille dans des marchés agités ?

L’année 2022 n’a pas été de tout repos pour les placements qu’ils soient en actions ou en obligations. Conflit en Ukraine, inflation, baisse des marchés, les investisseurs ont perdu leur boussole et leurs repères. Comment investir dans un tel contexte ?  Pour répondre à cette question,

 

 

 

et

 

vous invitent à la conférence-débat en présentiel sur le thème

 

 

 

 

Placements : Comment ajuster son portefeuille dans des marchés agités ?

 

Le jeudi 13 octobre 2022

 

 

 

animée par Isabelle de Laminne, blogueuse MoneyStore.be et chroniqueuse à La Libre Belgique qui recevra

 

Nicolas Walewski, Fondateur et gérant de fonds actions chez Alken Asset Management

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et

 

Benoit Soler, Gérant taux chez Keren Finance

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture sur Moneystore de « Conférence financière : Placements : Comment ajuster son portefeuille dans des marchés agités ? »

Un regain d’attrait pour les valeurs de croissance et de qualité

Par Fares Benouari, Gérant Actions, Union Bancaire Privée (UBP)

Dans un contexte boursier propice à la gestion «value», les sociétés de croissance et de qualité ont été sanctionnées par les investisseurs ces derniers mois, mais celles qui créent de la valeur à long terme présentent toutes les caractéristiques pour générer les meilleures opportunités d’investissement au second semestre.

 

Au cours du premier semestre, les valeurs de croissance et de qualité ont enregistré une contre-performance prononcée (de l’ordre de 25%), subissant des prises de profit alors que les investisseurs privilégiaient les valeurs décotées (style «value»). Il est vrai que ces dernières sortaient d’une décennie de contre-performance relative. Le rattrapage des titres «value», qui avait débuté en 2021, s’est donc poursuivi sur fond de fortes tensions inflationnistes.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Un regain d’attrait pour les valeurs de croissance et de qualité »

Epargner sur son livret : la certitude de perdre de l’argent !

Avec près de 300 milliards d’euros sur les livrets d’épargne, le Belge est le champion de l’épargne. Ce sont près de 70% des Belges qui utilisent ce type de comptes. Alors que l’inflation est proche des 9% en Belgique et que les rendements sont nuls sur ces comptes, ce sont des dizaines de milliards d’euros qui sont perdus chaque année en pouvoir d’achat. L’inflation est un véritable ennemi tapi dans l’ombre pour les épargnants. Revenue sur le devant de la scène, elle entame sérieusement les rendements.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Epargner sur son livret : la certitude de perdre de l’argent ! »

Changement de boussole pour les marchés ?

Par Clément Inbona, gérant de fonds d’investissement, La Financière de l’Echiquier

Après un premier semestre focalisé sur l’inflation, les investisseurs sont-ils en train de s’en détourner pour porter leur attention sur le ralentissement de la croissance mondiale ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Changement de boussole pour les marchés ? »

Les matières premières comme protection contre l’inflation : Investir via les futures ou via les actions ?

Par NNIP

L’inflation s’avère plus persistante que prévu. L’inflation globale, mesurée par les augmentations d’une année sur l’autre de l’indice des prix à la consommation (IPC) américain, est en hausse depuis mai 2020 et a atteint 8,5 % le mois dernier. Les troubles géopolitiques en Ukraine ont encore exacerbé les perspectives d’inflation, incitant les investisseurs à rechercher une protection contre l’inflation pour leurs portefeuilles.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Les matières premières comme protection contre l’inflation : Investir via les futures ou via les actions ? »

33 raisons de ne pas investir… même s’il vaut mieux investir quand même !

Par Nick Kirrage, gestionnaire de fonds chez Schroders

Les quatre dernières décennies, de nombreux chocs susceptibles de décourager les investisseurs ont touché les marchés d’actions. Mais qu’arrive-t-il après de telles vagues de choc ? Le moment idéal pour entrer en bourse n’existe pas. Les recherches indiquent toutefois que les investissements à long terme rapportent davantage que l’épargne.

Continuer la lecture sur Moneystore de « 33 raisons de ne pas investir… même s’il vaut mieux investir quand même ! »

Quelles actions sélectionner en période d’inflation élevée et d’incertitude politique ?

Par Tilo Wannow, Portfolio Manager chez ODDO

L’invasion de l’Ukraine par les troupes russes, les sanctions subséquentes contre la Russie et les pertes de production liées à la guerre dominent actuellement les marchés des matières premières et financiers.

La forte pression sur les prix, combinée aux risques de ralentissement de l’économie, constitue un environnement difficile pour la sélection des actions. Il est important de se concentrer sur les entreprises qui peuvent augmenter leurs bénéfices même dans des conditions économiques défavorables et ainsi venir soutenir le prix de l’action. 

  Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelles actions sélectionner en période d’inflation élevée et d’incertitude politique ? »