Quel impact du changement climatique sur les rendements dans les 30 prochaines années ?

@Pexels

Par Schroders

Chaque année, les économistes de Schroders donnent leur analyse du rendement attendu durant les 30 années à venir. À partir de cette année, l’impact du changement climatique est pondéré d’une nouvelle manière. Et le résultat est clair : le rendement des actions est fortement influencé par le changement climatique, tandis que les rendements obligataires et les liquidités sont nettement moins impactés.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quel impact du changement climatique sur les rendements dans les 30 prochaines années ? »

Biodiversité et économie : un lien étroit

@Pexels

Par Robert-Alexandre Poujade, Analyste ESG, BNPP AM

Biodiversité et activité économique sont étroitement liées. En effet, la valeur cumulée de tous les services rendus par la nature est estimée à 125 000 milliards de dollars par an[1].

Cela correspond à près de deux fois le PIB annuel mondial ou dix fois le PIB annuel de l’Union européenne. Aujourd’hui plus de 55 % du produit intérieur brut mondial[2] dépend de la bonne santé de la biodiversité.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Biodiversité et économie : un lien étroit »

Infographie du mois : Quelles sont les villes les plus peuplées au monde ?

Un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours ! MoneyStore vous présente chaque mois un graphique ou une infographie illustrant un sujet économique. Ce mois-ci, nous vous présentons une infographie de Visual Capitalist montrant quelles sont les villes les plus densément peuplées.

Dans ce classement, c’est la ville de Tokyo qui remporte la palme avec 37 millions d’habitants. Elle devance Delhi qui en compte 30 millions. Enfin, pour clôturer ce trio de tête, on retrouve Shanghai avec 27 millions d’habitants.

 

Continuer la lecture sur Moneystore de « Infographie du mois : Quelles sont les villes les plus peuplées au monde ? »

Quatre questions pour l’année du bœuf

@Pexels

Par Erik Joly et Arthur Jenck, ABN AMRO, Private Banking

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé :

  • La Chine, seule économie clé affichant une croissance annuelle positive en 2020 (+2,3%)
  • La lutte contre le virus à l’origine de la surperformance économique de la Chine
  • Relèvement de la prévision de croissance 2021 de 8% à 8,5%
  • Les tensions américano-chinoises persistent sous Biden, mais les chocs macro ou boursiers dus aux tensions sont moins probables

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quatre questions pour l’année du bœuf »

Pandémie : Quel impact sur la croissance ?

@Pexels

Par NNIP

Les marchés sont axés sur la reprise économique, mais l’horizon reste sombre à court terme. La Chine semble avoir maîtrisé les mutations du virus. Mais il en va autrement pour le reste du monde émergent.

Malgré une volatilité un peu plus importante ces dernières semaines sur les marchés financiers, l’appétit pour le risque reste globalement sain. Les attentes à plus long terme quant à une forte reprise compensent toujours les nouvelles négatives relatives au coronavirus.

Toutefois, à court terme, les chiffres toujours élevés des infections aux États-Unis et en Europe, les nouveaux foyers d’infections en Chine et les importants revers de vaccination, en particulier en Europe, font qu’il sera difficile pour les gouvernements de lever les restrictions de mobilité dans un avenir proche. Dans plusieurs pays, il est plus probable que les restrictions soient encore plus nombreuses. La perspective d’un confinement plus long et plus strict a un impact négatif sur la confiance des entreprises et des consommateurs.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Pandémie : Quel impact sur la croissance ? »

Hit-parade des fonds : Les pays émergents tout en nuances

@Pexels

Sous le vocable « pays émergents » se cachent des réalités bien différentes. En effet, les économies asiatiques, et plus particulièrement la Chine, affichent de belles performances alors qu’en Amérique Latine, le Brésil ne cesse de décevoir les investisseurs. En ce début d’année, selon les données fournies par Quantalys, les fonds investis en actions chinoises et asiatiques occupent le haut du tableau. En revanche, les marchés latino-américains menés par le Brésil restent à la traîne.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Hit-parade des fonds : Les pays émergents tout en nuances »