Réflexions économiques – Page 21 – MoneyStore

Etre pondéré

Par Etienne de Callataÿ, Chargé de cours invité à l’UCL et aux Facultés de Namur et Senior Fellow de l’Itinera Institute

Souvenez-vous ! Quand le tsunami du 11 mars dernier a frappé la centrale de Fukushima, d’aucuns imaginaient Tokyo (ir)radié de la carte. Quand la grippe A (H1N1) s’est répandue au printemps 2009, la peur d’une nouvelle grippe espagnole a saisi la population et les autorités. Quand la crise financière s’est propagée en Europe, ils n’ont pas été rares ceux qui ont vidé leurs carnets d’épargne d’institutions malmenées en bourse pour dormir sur un matelas de billets. Quand le prix du pétrole a grimpé jusqu’à environ 150 dollars par baril à l’été 2008, des experts ont annoncé un baril prochainement à USD 250. Quand les marchés d’actions avaient déjà derrière eux deux décennies de vive progression, en 1999, des spécialistes ont publié un livre affirmant que les cours allaient être multipliés par 4 en l’espace de quelques années !

Oui, les prévisionnistes se trompent. Oui, c’est l’imprévu qui finit toujours par arriver. Dans ses « Sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur », publiés en 2000, Edgar Morin consacre un chapitre à l’incertitude et l’ouvre par une citation d’Euripide : « Les dieux nous créent bien des surprises : l’attendu ne s’accomplit pas, et à l’inattendu un dieu ouvre la voie ». Mais attention à ne pas commettre de faute de logique : si la prévision tempérée, qu’il s’agisse de croissance économique, d’inflation ou de bourse, a de bonnes chances d’être invalidée, cela ne valide pas tous les scénarios extrêmes, comme le montrent les exemples repris ci-dessus.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Etre pondéré »

« Reality Ignored » remet en question certains principes!

La lecture de « Reality Ignored », de Kenneth M. Davidson est indispensable pour comprendre comment une croyance non prouvée en l’efficience des marchés a conduit l’économie mondiale au bord du gouffre. Kenneth M. Davidson démontre comment Milton Friedman et la célèbre école d’économie de Chicago  a miné les institutions américaines et mis en danger l’économie globale. Sur base du principe simple qui affirme que « le marché a toujours raison », les autorités américaines ont introduit une dérégulation massive, quasiment sans débat parlementaire! Et le reste du monde a suivi… Le passé récent a clairement démontré les limites de l’exercice. Continuer la lecture sur Moneystore de « « Reality Ignored » remet en question certains principes! »