Comment justifier l’inégalité?

@Pexels

Par Pierre Pestieau, Professeur émérite à L’université de Liège et au Core, UCL, In The Bing Bang Blog 

Peut-on vivre sans inégalités ? En d’autres termes, peut-on concevoir une société où tous les hommes et femmes seraient effectivement égaux en opportunités, voire même en bien-être ? On sait que les sociétés ont de tout temps été inégalitaires. Dans un blog précédent (1), j’ai évoqué une série de travaux qui montrent que, depuis Babylone, non seulement les sociétés ont été inégalitaires mais que de surcroît le taux d’inégalité a été constant. Ce qui a changé en revanche, c’est la justification que les pouvoirs en place ont donnée de cette inégalité. Cette justification permettait de faire accepter par une grande majorité des disparités de revenus et de richesses. Sans cette justification, il y aurait de sérieux risques de désordres, voire des révoltes. Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment justifier l’inégalité? »

Qu’est-ce que la masse monétaire ?

# Pexels

En économie, on parle de la masse monétaire pour définir la quantité de monnaie qui est en circulation dans un pays ou une zone économique. Dans la zone euro, elle est calculée, contrôlée et réglementée par la BCE (Banque centrale européenne). La politique monétaire de la BCE a pour but de contrôler cette masse monétaire en vue de maintenir l’inflation à un certain seuil. Pour calculer la masse monétaire, on prend en considération non seulement la monnaie « papier » mais aussi tous les moyens de paiement en circulation à un moment donné.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que la masse monétaire ? »

Qu’en est-il du bonheur des Belges ?

@Pexels

Par Philippe Defeyt, Economiste, Institut pour un développement durable

Voici les résultats d’une étude sur le bonheur des Belges menée par l’Institut pour un développement durable.

Introduction

« Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait de votre vie actuelle ? »

« Tout bien considéré, dans quelle mesure diriez-vous que vous êtes heureux ? »

Voici les scores moyens (maximum = 10) des réponses des Belges à ces deux questions, scores détaillés par genre.

Mais la présente analyse de l’Institut pour un Développement Durable propose bien d’autres résultats quant au bien-être des Belges. En voici l’essentiel.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’en est-il du bonheur des Belges ? »

Quelle différence entre la mission de la BCE et celle de la Fed ?

@pexels

Le rôle des Banques centrales est primordial dans nos économies. Quantitative easing, politique monétaire accommodante, hausses et baisses des taux d’intérêt sont autant de termes présents dans l’actualité. Mais quelles sont les finalités de ces politiques monétaires ? Quels buts poursuivent les banques centrales ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la Banque centrale européenne (BCE) et la Federal Reserve (Fed) ne poursuivent pas exactement les mêmes objectifs.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelle différence entre la mission de la BCE et celle de la Fed ? »

Faut-il avoir peur des taux d’intérêt au plancher ?

@Pexels

En quoi des taux d’intérêt très bas, nuls voire même négatifs en termes réels représentent-ils un danger ? Une telle situation présente-t-elle aussi des opportunités ? La situation est plus nuancée qu’il n’y paraît.

Des aspects positifs

« Les taux d’intérêts faibles sont une opportunité pour les Etats qui peuvent ainsi se financer à des coûts moindres. Les Etats empruntent à des conditions avantageuses, ce qui provoque une diminution du coût de leur dette. Cependant, cet avantage doit être corrigé par l’impact de la hausse de l’endettement public ces dernières années. On a ainsi vu une forte augmentation de la dette américaine, par exemple. Il faut donc regarder le gain net que procure la baisse des taux. Le poids de la charge de la dette publique sur les budgets des Etats n’a pas nécessairement baissé», note Bernard Keppenne, Chief economist chez CBC Banque et Assurance.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Faut-il avoir peur des taux d’intérêt au plancher ? »

Pourquoi les taux d’intérêt sont-ils si faibles ?

Véritable casse-tête pour les investisseurs et les épargnants, la situation des taux d’intérêt interpelle à plus d’un titre. Comment explique-t-on la faiblesse actuelle de ces taux ? Explications et décryptage avec Etienne de Callataÿ, Président et co-fondateur d’Orcadia Asset Management.

L’incidence de l’inflation

La première explication que l’on pourrait avancer est l’inflation. En effet, l’inflation est faible. Nous sommes très loin de l’environnement des années 80. Les anticipations montrent une obsession pour le scénario à la japonaise. On assiste alors à une véritable crainte d’une absence durable d’inflation. Ces prévisions estiment que le progrès technologique empêchera ce retour à l’inflation. Ces progrès permettent la production de biens et services à moindres coûts. De ce fait, les attentes inflationnistes sont basses voire même excessivement basses.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Pourquoi les taux d’intérêt sont-ils si faibles ? »