Faut-il avoir peur des taux d’intérêt au plancher ?

@Pexels

En quoi des taux d’intérêt très bas, nuls voire même négatifs en termes réels représentent-ils un danger ? Une telle situation présente-t-elle aussi des opportunités ? La situation est plus nuancée qu’il n’y paraît.

Des aspects positifs

« Les taux d’intérêts faibles sont une opportunité pour les Etats qui peuvent ainsi se financer à des coûts moindres. Les Etats empruntent à des conditions avantageuses, ce qui provoque une diminution du coût de leur dette. Cependant, cet avantage doit être corrigé par l’impact de la hausse de l’endettement public ces dernières années. On a ainsi vu une forte augmentation de la dette américaine, par exemple. Il faut donc regarder le gain net que procure la baisse des taux. Le poids de la charge de la dette publique sur les budgets des Etats n’a pas nécessairement baissé», note Bernard Keppenne, Chief economist chez CBC Banque et Assurance.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Faut-il avoir peur des taux d’intérêt au plancher ? »

Pourquoi les taux d’intérêt sont-ils si faibles ?

Véritable casse-tête pour les investisseurs et les épargnants, la situation des taux d’intérêt interpelle à plus d’un titre. Comment explique-t-on la faiblesse actuelle de ces taux ? Explications et décryptage avec Etienne de Callataÿ, Président et co-fondateur d’Orcadia Asset Management.

L’incidence de l’inflation

La première explication que l’on pourrait avancer est l’inflation. En effet, l’inflation est faible. Nous sommes très loin de l’environnement des années 80. Les anticipations montrent une obsession pour le scénario à la japonaise. On assiste alors à une véritable crainte d’une absence durable d’inflation. Ces prévisions estiment que le progrès technologique empêchera ce retour à l’inflation. Ces progrès permettent la production de biens et services à moindres coûts. De ce fait, les attentes inflationnistes sont basses voire même excessivement basses.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Pourquoi les taux d’intérêt sont-ils si faibles ? »

Que se passera-t-il en cas de récession ?

@pexels

Par BNP Paribas AM

Dans une courte vidéo, Paul Tucker, Fellow à la Harvard Kennedy School nous prévient, qu’en cas de récession, nous ne pourrons plus compter sur le soutien des banques centrales qui ont déjà épuisé tous leurs dispositifs. Nous devrons alors compter sur des politiques budgétaires plus proactives qui n’ont malheureusement pas encore été enclenchées.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Que se passera-t-il en cas de récession ? »

Qu’est-ce que l’inflation européenne « super core » ?

@Pexels

Par BNP Paribas AM

Les perspectives d’inflation devraient, cette année, être le principal sujet d’attention des investisseurs en Europe. Elles devraient prendre le pas sur les perspectives de croissance qui ont dominé le débat jusqu’à présent, car il est fort probable qu’elles joueront un rôle accru dans la politique monétaire à venir de la BCE.

L’indice total des prix à la consommation est repassé en dessous de l’objectif de la BCE d’une inflation « inférieure à, ou proche de » 2 % dans la zone euro, s’affichant à +1,6 % en décembre grâce au tassement de l’inflation des prix de l’énergie et des produits alimentaires. Sachant que les prix du pétrole brut se situent désormais en dessous de leurs niveaux de la première moitié de 2018, l’inflation devrait continuer de se réduire dans les mois à venir.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’est-ce que l’inflation européenne « super core » ? »

Comment combattre les idées reçues et les fake news en économie ?

A la veille d’élections en mai 2019, dans un environnement où les populismes se déploient dans plusieurs pays et alors que les idées préconçues et les fake news envahissent les sphères d’information et les réseaux sociaux, six économsites de l’Economic Prospective Club se sont attachés à analyser, décrypter et déconstruire dix idées reçues en matière économique.

A l’heure où les mouvements populaires et citoyens prennent de l’ampleur, il s’est avéré important et essentiel d’apporter un éclairage sur des concepts souvent véhiculés sans fondements ni analyses économiques objectivées par des chiffres. Sans se positionner en donneurs de leçon, en se basant sur les faits et les chiffres, ils se sont attachés à ne pas perdre de vue ni à sous-estimer ou nier la perception et le vécu des personnes.

Parmi les idées reçues qui circulent actuellement, les économistes de l’Economic Prospective Club en ont sélectionné dix :

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment combattre les idées reçues et les fake news en économie ? »

Testez vos idées reçues en économie !

Les clichés, stéréotypes et fake news envahissent les sphères d’information et les réseaux sociaux. C’est particulièrement le cas dans la sphère socio-économique. Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous des idées préconçues sur la pauvreté, l’immigration, le protectionnisme ? Votre appréhension de la sphère économique à travers l’orthodoxie budgétaire, la taxation du patrimoine ou l’emploi est-elle correcte ?

Pour le savoir, nous vous invitons à tester 10 idées reçues en économie grâce à ce quiz.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Testez vos idées reçues en économie ! »