Quand sonne l’heure de la retraite, comment investir ?

Par ING IM

L’heure de la retraite a sonné…qu’importe, la lecture de ce blog vous aura permis de bien vous préparer à cette échéance et votre utilisation optimale des quatre piliers de votre pension devrait donc vous permettre d’en profiter un maximum sans avoir à vous soucier de basses considérations matérielles.

Cependant, si la réserve financière que vous avez bâtie au fil des ans vous permet à priori de faire face à vos besoins financiers, encore faut-il trouver des solutions pour rentabiliser ce capital et pour que celui-ci vous procure éventuellement un revenu régulier. Pour cela, il est important de se faire conseiller par des professionnels qui pourront vous proposer les solutions les plus adaptées à vos besoins.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quand sonne l’heure de la retraite, comment investir ? »

Le quatrième pilier des pensions, libre mais tellement nécessaire

Souvenez-vous du baby boom ! Cette montée dans les courbes de natalité a fait parler d’elle pendant des années. Le baby boom est ce pic de natalité que l’on a enregistré dans la plupart des pays du nord de l’Europe entre la fin de la deuxième guerre mondiale et le début des années soixante. Les enfants nés du baby boom sont appelés les « baby boomers ». Il s’agit vraiment d’une génération sociologique à part qui a développé des caractéristiques qui  lui sont propres. Beaucoup d’entre eux ont vécu l’abondance des années 60. Aujourd’hui, c’est une génération qui dispose de moyens financiers, qui est en bonne santé et qui développe le goût de vivre de nouvelles expériences. C’est aussi une génération qui est très éduquée.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Le quatrième pilier des pensions, libre mais tellement nécessaire »

Pensions : dernière minute pour le troisième pilier !

Pour ceux qui n’auraient pas encore souscrit à l’épargne-pension cette année, il est temps : les versements sont attendus avant le 31 décembre. Le troisième pilier des pensions est constitué de l’épargne individuelle destinée à la pension et qui bénéficie d’incitants fiscaux. On retrouve dans ce pilier les formules d’épargne-pension ainsi qu’une formule d’assurance-vie. Environ 1,4 millions de contribuables y souscrivent.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Pensions : dernière minute pour le troisième pilier ! »

Assurances-groupe et fonds de pension comme deuxième pilier

Nous avons vu que le premier pilier des pensions était constitué de la pension légale. Les montants de cette pension légale ne sont cependant pas assez importants pour assurer au pensionné un niveau de vie suffisant.

A côté de la pension légale, l’employé peut percevoir une pension extra-légale aussi appelée pension complémentaire si son employeur a souscrit à une assurance de groupe ou à une institution de pension (fonds de pension). Les pensions complémentaires ou extralégales sont financées par des cotisations complémentaires fixées dans un contrat ou une convention collective de travail. Ces cotisations sont indépendantes des cotisations sociales légales obligatoires et n’ont pas d’influence sur les pensions légales. C’est ce qu’on appelle le deuxième pilier des pensions.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Assurances-groupe et fonds de pension comme deuxième pilier »

Pensions : Qu’entend-on par premier pilier des pensions ?

Lorsque l’on parle du premier pilier dans le cadre des pensions, on fait référence à la pension légale. Alors qu’il s’agit d’une pension octroyée par l’Etat, les versements ne sont pas identiques pour tous. En un mot : nous ne sommes pas tous égaux devant la pension légale. Pourquoi ne sommes-nous pas tous égaux face à cette allocation ? Comment calcule-t-on le montant de sa pension ? De quoi dépend ce montant ?  La pension légale sera-t-elle suffisante pour assurer les besoins futurs des pensionnés? Telles sont les questions que l’on se pose le plus fréquemment.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Pensions : Qu’entend-on par premier pilier des pensions ? »

Une retraite à quatre piliers

Quels moyens seront à notre disposition lorsque nous atteindrons l’âge de la pension ? C’est la question que chaque citoyen du Royaume se pose. En effet, le déséquilibre entre personnes actives et inactives est de plus en plus important de sorte qu’il est de plus en plus difficile de financer les pensions. Non seulement, celles de nos aînés aujourd’hui mais également les nôtres et celles de nos enfants demain.

  • Ceci concerne en réalité le premier pilier des pensions: la pension dite légale, à savoir la somme que l’Etat verse à toute personne active ayant atteint l’âge de la pension, âge remis régulièrement en question justement dans le cadre de la problématique des pensions. Le montant versé dépend du nombre d’années effectivement prestées par l’employé ainsi que de la hauteur de ses revenus. Il s’agit certainement du point le plus délicat lorsque l’on parle de la problématique des pensions. Bien que, là encore, certains s’en plaindront moins que d’autres : sans aller trop dans le détail ici, sachez qu’un fonctionnaire touche une pension bien plus importante qu’un indépendant. Mais, rétorquerez-vous, n’existe-t-il pas des solutions à ce problème ? Il y a en effet différentes alternatives pour financer sa pension.
  • Continuer la lecture sur Moneystore de « Une retraite à quatre piliers »