Engagement individuel de pension : que faut-il savoir avant de souscrire ?  

Par AG

@Pexels

L’engagement individuel de pension (EIP) permet avant tout aux indépendants en société de se constituer une pension complémentaire via leur activité. Mais pas seulement ! Passons en revue les possibilités offertes par cette solution ainsi que les différents points d’attention à garder à l’esprit avant de souscrire.

Certains indépendants souhaitent anticiper leur pension, d’autres ont davantage besoin de protection ou privilégient la constitution de leur patrimoine. L’engagement individuel de pension répond à trois besoins.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Engagement individuel de pension : que faut-il savoir avant de souscrire ?   »

Épargner pour sa pension, c’est déjà investir !

@Pexels

Par AG

Les produits d’épargne-pension ont plus que jamais le vent en poupe, et pour cause ! Le montant moyen de la pension légale permet rarement de pouvoir maintenir le même niveau de vie une fois retraité. Se constituer une pension complémentaire peut par conséquent s’avérer essentiel, non seulement pour envisager l’avenir sereinement, mais également pour faire face à l’inflation.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Épargner pour sa pension, c’est déjà investir ! »

L’épargne-pension : Complément utile à la pension légale pour les jeunes travailleurs ?

@Pexels

Par AG

Épargner pour sa pension dès son entrée sur le marché de l’emploi ? L’idée, loin d’être saugrenue, pourrait bien permettre aux jeunes travailleurs de se mettre à l’abri : essentiel lorsque le système de pension actuel présente un avenir incertain.

Pour beaucoup de jeunes diplômés, c’est une nouvelle vie qui commence. Qui dit premier revenu dit possibilité de souscrire une épargne-pension. En revanche, ils sont nombreux à s’estimer trop jeunes pour y songer, mais est-ce vraiment le cas ? Faisons le point !

Continuer la lecture sur Moneystore de « L’épargne-pension : Complément utile à la pension légale pour les jeunes travailleurs ? »

Quelles sont les différences entre la PCLI et la CPTI ?

@Pexels

Par AG

Commençons par un rappel de la situation actuelle. Ce n’est pas un secret, les travailleurs indépendants doivent composer avec une pension légale moindre que celle des travailleurs salariés. 

En outre, leur situation en cas de maladie ou d’incapacité de travail, n’est pas davantage enviable :

  • Une indemnité de travail est prévue en cas d’arrêt de plus de 7 jours uniquement.
  • Le montant dépend de la situation familiale du travailleur indépendant. Il atteint environ 990 euros par mois si le conjoint perçoit un revenu.

Jusqu’à il y a peu, outre la PCLI, les indépendants en personne physique ne disposaient, dans le cadre de leur activité professionnelle, d’aucune solution de pension complémentaire, contrairement aux indépendants en société (via l’EIP). La CPTI comble désormais ce besoin. 

 

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelles sont les différences entre la PCLI et la CPTI ? »

Une pension confortable pour les indépendants ?

@Pexels

Par AG

Actuellement, les indépendants belges se voient verser une bien maigre pension légale en comparaison à leur rémunération. L’alternative pour les travailleurs indépendants ? Se constituer une pension complémentaire.

Un premier pas vers une pension équivalente à celle des travailleurs salariés

​Depuis le 1er août 2016, les pensions minimales des travailleurs indépendants et des salariés sont alignées. Mais le minimum légal – s’il est atteint – permet rarement de maintenir son niveau de vie. Il existe cependant plusieurs solutions d’épargne complémentaire fiscalement avantageuses, destinées à la fois aux indépendants avec et sans société. Continuer la lecture sur Moneystore de « Une pension confortable pour les indépendants ? »

Comment donner aux enfants en protégeant son conjoint ?

@Pexels

Il est parfois tentant d’aider les enfants à différents moments de leur vie. Dans ce cadre, la donation d’actifs mobiliers (enregistrée ou non selon le cas) présente certains attraits. Cette donation peut être réalisée simplement en pleine propriété en étant assortie de certaines clauses comme le retour conventionnel, par exemple. Cependant, cette donation a un inconvénient : elle prive le donateur des revenus des avoirs donnés. Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment donner aux enfants en protégeant son conjoint ? »