Une pension confortable pour les indépendants ?

@Pexels

Par AG

Actuellement, les indépendants belges se voient verser une bien maigre pension légale en comparaison à leur rémunération. L’alternative pour les travailleurs indépendants ? Se constituer une pension complémentaire.

Un premier pas vers une pension équivalente à celle des travailleurs salariés

​Depuis le 1er août 2016, les pensions minimales des travailleurs indépendants et des salariés sont alignées. Mais le minimum légal – s’il est atteint – permet rarement de maintenir son niveau de vie. Il existe cependant plusieurs solutions d’épargne complémentaire fiscalement avantageuses, destinées à la fois aux indépendants avec et sans société. Continuer la lecture sur Moneystore de « Une pension confortable pour les indépendants ? »

Comment donner aux enfants en protégeant son conjoint ?

@Pexels

Il est parfois tentant d’aider les enfants à différents moments de leur vie. Dans ce cadre, la donation d’actifs mobiliers (enregistrée ou non selon le cas) présente certains attraits. Cette donation peut être réalisée simplement en pleine propriété en étant assortie de certaines clauses comme le retour conventionnel, par exemple. Cependant, cette donation a un inconvénient : elle prive le donateur des revenus des avoirs donnés. Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment donner aux enfants en protégeant son conjoint ? »

Indépendants : Comment financer un projet immobilier via un contrat de pension complémentaire ?

@Pexels

Par AG Insurance

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : avec une pension légale de 900 euros par mois en moyenne (source : INASTI 2019), les indépendants sont particulièrement concernés par la question de la pension complémentaire.

Les produits dits du « 2e pilier » représentent non seulement une option intéressante pour se constituer une pension complémentaire, mais permettent en outre de se couvrir en cas de décès ou d’incapacité de travail. Cependant, les possibilités offertes par ces produits en matière de financement immobilier sont généralement méconnues. Certains contrats peuvent par exemple permettre de garantir ou financer l’achat, la construction  ou la rénovation d’un bien immobilier dans l’Espace Economique Européen[1].   Continuer la lecture sur Moneystore de « Indépendants : Comment financer un projet immobilier via un contrat de pension complémentaire ? »

Besoin de liquidités : A quel coût peut-on racheter ses plans de pension ?

@Pexels

Par Adrien Biquet, Responsable juridique et fiscal – Armoni Financial Architects

Une bonne habitude consiste à consacrer une partie de son épargne annuelle à la constitution de capitaux complémentaires pour la pension. Certains plans de pension sont encouragés fiscalement : l’épargne-pension, l’assurance-vie fiscale, ou encore les plans de pension « professionnels », tels que l’assurance-groupe ou les engagements individuels de pension, etc.

Les événements de la vie nous amènent cependant parfois à devoir mobiliser nos liquidités avant d’avoir atteint l’âge de la pension. Est-il possible de percevoir ces capitaux anticipativement et à quelles conditions ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Besoin de liquidités : A quel coût peut-on racheter ses plans de pension ? »

Comment préparer la transmission de ses avoirs en cryptomonnaies ?

@Pexels

Il existe différents moyens d’acheter ou de vendre des cryptomonnaies comme le Bitcoin, l’Ethereum ou le Ripple, par exemple. La manière la plus classique consiste à se rendre sur une plateforme spécialisée et enregistrée pour ce genre d’opérations. « Il existe des milliers de cryptomonnaies mais les plus courantes sont le Bitcoin et l’Ethereum. Pour en acquérir, il vaut mieux privilégier des grandes plateformes reconnues comme Coinbase ou Bitstamp sur lesquelles on peut échanger des dollars ou des euros contre des cryptomonnaies », explique Filip Perneel, Analyste financier chez Test-Achats Invest.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment préparer la transmission de ses avoirs en cryptomonnaies ? »