Vendre au plus haut ? Une décision qui peut coûter cher !

@Pexels

Par Duncan Lamont, Head of Research and Analytics chez Schroders

Les valorisations des marchés d’actions atteignent des sommets. Dès lors, les investisseurs doivent-ils encore s’engager ou le moment de sortir est-il venu ? Si l’on se retourne sur 100 ans d’histoire, qu’adviendra-t-il du rendement si un investisseur décide de sortir au plus haut ? Conclusion : choisir le moment opportun sur le marché est impossible et très onéreux !

 

Fin mars, le rapport cours/bénéfice du S&P 500 progressait à 34 fois. Un niveau supérieur à la bulle Internet fin 1999, lorsque le rapport cours/bénéfices n’a pas dépassé 31 fois. Et nettement supérieur à la moyenne de 17 fois sur le long terme. Le tableau n’est pas différent si l’on considère le CAPE, ou Shiller PE, le rapport cours/bénéfice cyclique corrigé. Celui-ci n’a été supérieur que lors du battage médiatique Internet.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Vendre au plus haut ? Une décision qui peut coûter cher ! »

Comment mettre des thématiques dans les investissements ?

@Pexels

Par Backstage Communication

L’investissement thématique est en vogue chez tous les gestionnaires de fonds, qui rivalisent de nouvelles idées pour attirer l’épargne des particuliers.  Les fonds de placement constituent la solution la plus efficace pour diversifier rapidement un patrimoine financier. Avec quelques centaines d’euros, il est ainsi possible d’être investi sur plusieurs centaines d’actions et/ou d’obligations, et d’être beaucoup moins impacté par la faillite d’une société dans le portefeuille. Depuis une dizaine d’années, les avoirs investis dans les fonds de placement n’ont pas cessé d’augmenter. Ils dépassent désormais 215 milliards d’euros selon les derniers chiffres publiés par la BEAMA (l’association belge des gestionnaires d’actifs).

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment mettre des thématiques dans les investissements ? »

Comment se construire un portefeuille solide ?

@Pexels

Par Knut Huys, Senior Fund of Funds Manager chez Deutsche Bank Belgique

 

 

 

 

En résumé :

  • Un portefeuille solide, intelligemment exposé à diverses classes d’actifs (actions, obligations…) est indispensable pour potentiellement faire prospérer son patrimoine et résister aux tempêtes éventuelles.
  • Un tel portefeuille de fonds1 doit reposer sur des fondations robustes, que l’on complète le cas échéant par des investissements thématiques qui permettent d’ajouter certains accents (par exemple, l’intelligence artificielle, le changement climatique, etc.).
  • Dans ce cadre, il est recommandé d’agir de manière disciplinée (à savoir rester investi), de se concentrer sur une stratégie à long terme (et non sur une tactique à court terme) et d’y intégrer une certaine tranquillité d’esprit.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Comment se construire un portefeuille solide ? »

Qu’entend-on par planification patrimoniale horizontale ? Quelles en sont les possibilités ?

@Pexels

Par la Banque Nagelmackers

Une planification horizontale est une planification de patrimoine entre partenaires.

Ils travaillent entre eux dans un premier temps sans optique de transmission à la génération suivante. Cela peut être le cas lorsqu’un couple n’a pas d’enfants ou, par exemple, s’ils estiment que leurs enfants sont encore trop jeunes pour être impliqués dans ces démarches.

 

A quels instruments de planification patrimoniale peuvent-ils faire appel ?

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qu’entend-on par planification patrimoniale horizontale ? Quelles en sont les possibilités ? »

L’assurance décès : une option pour les dirigeants d’entreprise indépendants ?

@Pexels

Par AG

Pour une entreprise, perdre son dirigeant est une épreuve. Il s’agit d’un moment difficile à la fois pour les employés et associés du défunt, mais plus particulièrement encore pour ses proches.

Du côté de l’entreprise, deux problèmes majeurs peuvent survenir :

  • La pérennité de l’activité se voit menacée.
  • Le remboursement des crédits en cours peut devenir un réel fardeau pour les associés.

Du côté des proches du défunt, la perte d’un revenu peut également avoir un impact non négligeable sur le train de vie de la famille.

Il est pourtant possible d’anticiper cette situation et de protéger à la fois l’avenir de la société et des proches du dirigeant d’entreprise en cas de décès prématuré.

Continuer la lecture sur Moneystore de « L’assurance décès : une option pour les dirigeants d’entreprise indépendants ? »

Planification patrimoniale : les besoins des particuliers et des familles fortunés évoluent

@Pexels

Par Stuart Parkinson, Group CEO, Lombard International Group

Les attentes et les besoins spécifiques des particuliers et des familles fortunés en matière de protection, de préservation et de transmission du patrimoine sont de plus en plus sophistiqués. Ils exigent de leurs gestionnaires et fournisseurs une expertise pointue associée à des prestations sur mesure, des services digitalisés mêlés à des interactions humaines, ainsi qu’une large couverture géographique. Le tout dans un contexte géopolitique changeant et en perpétuelle évolution.

 

Continuer la lecture sur Moneystore de « Planification patrimoniale : les besoins des particuliers et des familles fortunés évoluent »